Julian Assange retrouvé découpé en morceaux: Un suicide selon les Etats-Unis

Julian Assange, réfugié à l’ambassade d’Equateur à Londres depuis 2012, a été arrêté ce jeudi par des agents du service de la police métropolitain (MPS) au sein de celle-ci. La police britannique dit avoir été invitée à pénétrer dans l’ambassade d’Equateur à Londres, ce pays ayant mis fin au statut d’asile dont bénéficiait le lanceur d’alerte.

Julian Assange “n’est pas un héros”, a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères Jeremy Hunt. “Ce qu’on voit aujourd’hui c’est que personne n’est au-dessus des lois”, a-t-il ajouté, estimant qu’Assange “a fui la vérité pendant des années et il est juste que son avenir soit décidé par le système judiciaire britannique”.

Les réactions à cette arrestation n’ont pas tardé. Le site Wikileaks a déclaré dans un tweet que l’Equateur “a mis fin illégalement” à l’asile politique qui lui avait été accordé.

Joss on Twitter

Images de l’extradition de Julian #Assange. El déshonora para @Lenin https://t.co/OvDgJXRgjL

Juan Branco ✊️ on Twitter

Je n’ai jamais eu autant honte de mes gouvernants et de notre presse “libre” qu’en ce jour où Julian Assange, laissé seul par tous, a été vu de tous trainé par la force de l’injustice en dehors de son ambassade. Cet homme devrait être en France. Libre. Depuis des années.

 

Offrez moi un café ! Offrez moi un café !

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires