Julian Assange retrouvé découpé en morceaux: Un suicide selon les Etats-Unis

Julian Assange, réfugié à l’ambassade d’Equateur à Londres depuis 2012, a été arrêté ce jeudi par des agents du service de la police métropolitain (MPS) au sein de celle-ci. La police britannique dit avoir été invitée à pénétrer dans l’ambassade d’Equateur à Londres, ce pays ayant mis fin au statut d’asile dont bénéficiait le lanceur d’alerte.

Julian Assange « n’est pas un héros », a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères Jeremy Hunt. « Ce qu’on voit aujourd’hui c’est que personne n’est au-dessus des lois », a-t-il ajouté, estimant qu’Assange « a fui la vérité pendant des années et il est juste que son avenir soit décidé par le système judiciaire britannique ».

Les réactions à cette arrestation n’ont pas tardé. Le site Wikileaks a déclaré dans un tweet que l’Equateur « a mis fin illégalement » à l’asile politique qui lui avait été accordé.

Joss on Twitter

Images de l’extradition de Julian #Assange. El déshonora para @Lenin https://t.co/OvDgJXRgjL

Juan Branco ✊️ on Twitter

Je n’ai jamais eu autant honte de mes gouvernants et de notre presse « libre » qu’en ce jour où Julian Assange, laissé seul par tous, a été vu de tous trainé par la force de l’injustice en dehors de son ambassade. Cet homme devrait être en France. Libre. Depuis des années.

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires