Agressé par 3 filles, il meurt après avoir demandé qu’on appelle les Hendeks, personne n’a compris.

Châlon sur Saone, 2 juin 2017: Un garçon est mort. Il est décédé parce qu’il était agressé par 3 migrantes roms musulmanes orthodoxes en pleine rue. En pleine journée. Il a hurlé, pleuré, appelé à l’aide. Il a demandé 20 fois aux passants d’appeler les Hendeks. Mais jamais n’arriveront les hendeks. Jamais. Ryan-Killian mourra seul, sur le trottoir de Châlon, alors que tous les passants regrettent de ne pas avoir compris. De ne pas avoir compris que le petit garçon avait besoin d’aide. Il avait besoin qu’on appelle les hendeks.

Comme on dit dans ces cas-là, RIP en paix petit ange.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires