C’est avec tristesse que notre rédaction apprend la mort d’un jeune étudiant âgé de 22 ans. Le Killer, c’est ce célèbre jeu organisé par le Kot-A-Jeux (KAJ). Le principe est simple : on vous fournit un contrat avec une cible et c’est à vous de la « tuer » selon le modus operandi désigné dans ledit contrat (toucher avec du papier-toilette, entre autres). Le jeu s’opère par équipe. Afin de retrouver votre cible dans l’immensité de Louvain-la-Neuve, des indices peuvent vous être révélés par le KAJ.

Dans cette triste histoire, Dylan B. s’était inscrit avec son cokoteur : Donovan T. Ils ne faisaient cependant pas partie de la même équipe. Chacun d’eux ont donc reçu une cible différente à « éliminer ». Donovan T. a fini par s’apercevoir, au terme de son enquête, que la cible qu’il devait éliminé n’était autre que Dylan B., son cokoteur. Selon les premiers éléments de l’enquête, il semblerait que Donovan T. n’ait pas totalement saisi les règles du jeu. Le Parquet n’a pas souhaité faire d’autres commentaires sur cette triste affaire.

Nous avons pu prendre contact avec la famille de feu Dylan B. pour en savoir un peu plus sur la personnalité du jeune garçon. « Non, Dylan n’aimait pas spécialement la merde » lance d’emblée sa maman. « Je ne sais pas pourquoi le PQ était usagé. L’enquête nous le dira certainement« . Toujours au sujet de son fils : « C’était un enfant calme et studieux. Il était en première bac à la faculté de communication. Je sais qu’il aimait bien cette année-là parce que c’était la 4e fois qu’il la faisait. En plus, il était doué pour communiquer« . Présumé coupable, Donovan T. sera jugé aux Assises de Louvain-la-Neuve par ses pairs.

A la famille et aux proches, la rédaction adresse toutes ses sincères condoléances.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires