Jean-Michel Aphatie, première cause de déclenchement du syndrome Gilles de la Tourette !

Selon une étude conjointe de la K.U.L. et des facultés universitaires N-D de la Paix de Namur.
C’est aujourd’hui que les professeurs Van Doorne et Burton dévoileront le résultat des recherches menées depuis 2009 sur les causes de ce trouble neurologique encore très mal connu. Leur conclusion prend le contre-pied des toutes les études publiées à ce jour, puisqu’ils remettent en cause le caractère héréditaire de la pathologie: En effet, après avoir pratiqué de très nombreuses expériences sur un large panel de patients, ils sont arrivés à la conclusion que dans 95% des cas, les antécédents familiaux n’y étaient pour rien, mais que la cause initiale était Jean-Michel Aphatie.

Pour appuyer leur thèse, ils publieront dans le magazine Nature les témoignages de certains de leurs « cobayes ». Nous avons pu nous en procurer un extrait.
Guy raconte ainsi le jour où tout a basculé:
« J’étais chez des amis pour regarder un match des Diables rouges, et c’est au moment précis où ce gros connard d’enculé de suceur de bites de Jean-Michel Aphatie est apparu à l’écran avec son fils de chien de foulard mi-pisse mi-chiasse de mes deux couilles noué en dessous de sa grosse gueule de con (Sic) que mon cauchemar a commencé. Depuis, j’ai perdu mon putain de boulot et ma grosse salope de connasse de femme de merde est partie »
Edifiant. Et ce n’est qu’un témoignage parmi des centaines. Nul doute qu’avec un bon en avant pareil dans la connaissance de cette maladie neurologique, les professeurs Van Doorne et Burton sont en lice dans la course au prix Nobel de Médecine.
N’oublions pas qu’ils étaient déjà les auteurs de l’expérience qui avait pu relever que 97% des gens qui portent des polos avec le col relevé sont des fils de pute.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires