27.5 C
Charleroi
samedi, juin 22, 2024

RECENT

Jacqueline Galant interdit les cheminots de voiture.

La Ministre de la mobilité vient de l’annoncer lors d’une conférence de presse :
« Dorénavant, plus aucun collaborateur de la SNCB n’aura droit à une voiture de société et tous sont tenus de venir au travail en transport en commun. »

Elle va même plus loin, car un avenant a été signé par les membres de la direction : non seulement, ils ne bénéficient plus d’un chauffeur pour leurs déplacements, mais ils sont dorénavant contractuellement obligés de se déplacer en train du lundi 04 h 00 au vendredi 20 h 00.
Cette obligation est valable depuis les administrateurs jusqu’à 10 échelons en dessous d’eux. La Ministre de rajouter :
« Nous aurions voulu que cela soit également obligatoire pour le week-end, mais cela ne correspond pas à leurs heures de travail, cela relève du cadre de la vie privée, nous ne pouvons donc rien faire. Mais ils sont déjà prévenus que s’ils modifient leurs horaires pour être de nuit et de week-end, nous nous adapterons. »

Nous avons en vain essayé de joindre Jo Cornu, cependant il se murmure qu’il serait à la recherche d’un appartement proche des bureaux de la SNCB afin de pouvoir aller travailler à pied. Olivier Henin, l’actuel directeur financier, l’a pris avec philosophie, mais regrette tout de même que madame la ministre ne suive pas ses propres directives.
« Cela aurait été remarquable si elle suivait elle-même ses recommandations. Lorsqu’elle prend le train, il y a des dizaines de journalistes avec elle, mais elle ne le prend que très rarement. »
En aparté, il rajoute que c’est une chance, car elle veut absolument que son train soit à l’heure. La dernière fois, la ligne complète Jurbise-Bruxelles a été bloquée, ce qui a entraîné des retards de plus de 2 heures pour certains voyageurs de la région de La Louvière.

Le directeur ponctualité, quant à lui, fulmine.
« Comment voulez-vous que cela se passe bien ? Jusqu’à aujourd’hui, les conducteurs de train avaient l’interdiction de venir en transport en commun au travail pour qu’ils ne soient pas en retard. Maintenant, on les y oblige ! Mais comment voulez-vous qu’ils soient à l’heure pour prendre leurs shifts, s’ils sont assis dans un train déjà en retard ? »

La porte porte-parole de navetteurs.be est plutôt positive :
« Peut-être, justement, que c’est quand ce sera le personnel de la SNCB lui-même qui sera le premier embêté que les choses changeront. Nous espérons que lorsqu’ils seront eux-mêmes exténués, ils trouveront les solutions tant attendues. »

D’ici là, peut-être que Cornu et Henin comprendront dorénavant la douleur des navetteurs vu qu’ils feront partie de la masse. Première classe ou pas, le train arrive à la même heure en gare.
Merci madame Galant pour cette brillante et simplissime idée ! Dommage que personne n’y ait pensé plus tôt.

Nicolas Boucher

Commentaires

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇

Latest Posts

A LIRE