Ivre, il va vomir dans les toilettes chimiques du BSF plutôt que par terre

La saison des festivals battant son plein, une armée de journalistes téméraires ont été envoyé aux quatre coins de l’Europe afin de couvrir les différents évènements.

Un de nos envoyés spéciaux nous a alerté sur le comportement totalement aberrant d’Hervé*, lors du BSF, qui fut perdu par ses amis entre le concert de Louane et de Coeur de Pirate.
L’investigation a permis à notre journaliste de le retrouver avachis dans une toilette chimique entrain de vomir ses cornflakes au lieu de déverser ses carapils sur la chaussée publique comme tout bon festivalier a coutume de le faire. Cette vision d’horreur a déclenché des nausées à tous les festivaliers témoins de la scène ce qui a été le début de l’écatombe d’un grand nombre de fêtards.

Nous aimerions profité des écarts d’Hervé pour rappeler à tout le monde que les toilettes chimiques dans un festival sont opérationnel que dans les 30 premières minutes de l’ouverture des festivités et qu’il va à l’encontre de la santé publique de les utiliser en dehors de cette plage horaire.

*Nom d’emprunt

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires