Ivre, il confond isoloir et urinoir

C’est l’une de ces histoires pittoresques comme seul le bucolique et rude Avesnois peut nous en proposer. Il est 14 heures ce dimanche 6 décembre dans le bureau de vote n°1 de Moustier-en-Fagne. Le temps s’écoule lentement pour les assesseurs chargés de superviser le premier tour des élections régionales quand soudain,  Roger L. s’avance vers l’isoloir, le teint rubicond et la démarche pénible, après avoir pris plusieurs bulletins roses de Pierre de Saintignon.

« On a l’habitude de voir Roger dans cet état-là, c’est l’un des habitués du « joyeux cocu », le seul bar du village, on n’était pas franchement inquiet » explique le chef du bureau. Mais l’attention va vite être attirée lorsque l’on voit ce fier citoyen détacher son pantalon et s’accroupir. Pas le temps de réagir, Roger rejette tous les aliments ingurgités lors de la matinée de battue dont il est un des piliers, en tant que Président de l’association de chasse locale.
Le Maire, appelé en renfort, ne peut que constater les dégâts. Soulagé, Roger sort de l’isoloir et insère dans l’urne une pièce de 20 centimes, tout en maugréant sur la mauvaise qualité du nouveau

Lotus utilisé par la mairie, en lançant « qu’il faudrait investir dans du papier qui gratte moins car j’ai l’impression de m’être torché avec du papier de verre ».

Le mot de la fin restera toutefois pour le chef du bureau : « on voulait pas l’empêcher de voter mais il a utilisé tous les bulletins du PS. Si le FN a fini premier ici, c’est la faute à Roger. Il n’y avait plus d’autres bulletins. »

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires