Inquiétant : naissance du premier bébé musulmano-chèvre en Belgique

Bien que ce phénomène est méconnu dans notre société, il est possible qu’une chèvre puisse tomber enceinte suite à un rapport sexuel avec un homme. Bien que cela soit très rare, ça existe. Il y a déjà eu beaucoup de naissances d’homme chèvre dans les pays musulmans. En Iran, il y a d’ailleurs un statut juridique d’homme chèvre et une charte donnant des droits à ces individus, souvent considérés comme des souffre-douleurs.

Cela dit, les hommes-chèvre n’existaient pas avant en Europe car il n’y avait encore que des hommes blancs cis-genre hétérosexuels privilégiés civilisés sur notre continent. Les choses ont changé avec l’arrivée massive des musulmans. Faute d’une politique de migration efficace, ceux-ci ont été lâché dans la nature sans aucune chance d’intégrer. Parias, rejetés, insultés, victimes de racisme, ces migrants ont besoin d’être rassuré. Ils cherchent du réconfort. Ils laissent alors leurs plus bas instincts s’exprimer et couchent avec des chèvres.

Ma première fois avec une chèvre, j’avais seize ans“, nous apprend fièrement Mohammed, ouvrier dans la commune de Molenbeck marié depuis 8 ans avec une chèvre nommée Yvette. “Le problème avec les blanches c’est qu’elles sont racistes, et nos femmes portent le voile donc on risque de tomber sur une moche. Avec une chèvre, pas de mauvaise surprise et en plus elles font pas chier avec Netflix”, explique Mohammed.

Sa chèvre Yvette est enceinte et attend des jumeaux. Un grand moment dans la vie de ce couple insolite. “Depuis que j’ai rencontré Yvette, je suis le plus heureux. Je sais que ça peut vous paraître bizarre, à vous, mais on est heureux ensemble. Et puis, un trou c’est un trou“, déclare Mohammed.

Le bébé de Mohammed et Yvette sera le premier bébé musulmano-chèvre de Belgique. Le couple n’a pas peur. “Bhêêêêê bhêêêêêê“, nous dit Yvette, visiblement ravie d’attendre un bébé. Mohammed relativise : “on sait que ce sera dur car il sera le seul bébé musulmano-chèvre de Belgique. On va se battre pour ses droits et pour qu’il ait une belle vie“.

Bien que le couple n’a pas encore trouvé de prénom pour leur enfant, c’est un très beau message d’amour et d’acceptation qu’il nous délivre là.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires