27.5 C
Charleroi
mercredi, avril 24, 2024

RECENT

Il vient juste de finir le stock de pâtes qu’il avait fait par précaution pour la guerre du Golf

Patrice Lelong est soulagé. Il vient enfin de finir le dernier paquet de pâtes du stock qu’il avait entreposé – parce qu’on ne sait jamais – au déclenchement de la première guerre du Golf en 1990.

Les médias de l’époque accumulaient les annonces anxiogènes, laissant entendre que lest tensions entre les États-Unis et l’Irak (qui venait d’envahir le Koweït) allaient déboucher sur une guerre mondiale.

Terrorisé à l’idée de devoir subir les affres de la pénurie, Patrice a entassé dans sa cave des chariots entiers de pâtes alimentaires. Comme la crise se prolongeait dans la durée, Patrice a continué à entasser les paquet de macaronis, tagliatelles et autres denrées, car comme il disait à l’époque : « on n’est jamais trop prudent, et toute façon, ça ne sera pas perdu »

Une fois la crise passée, Patrice a du se résoudre à manger ces pâtes qu’il avait inutilement entreposées. Bien qu’entre temps, il ait fondé une famille, son stock a duré jusqu’à aujourd’hui. Il faut dire que sur la fin, écœuré, il n’en consommait plus qu’un repas sur deux.

Maintenant Patrice est soulagé. Il a enfin assez de place dans sa cave pour entreposer de nouveaux paquets de pâtes, car avec cette crise du coronavirus qui s’annonce, on ne sait jamais !

Commentaires

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇

Latest Posts

A LIRE