Connect with us

France

Il confond le casting pour le film sur Mamy Loto et celui pour Mamy Porno

Published

on

Une simple erreur de rentrée d’adresse dans un GPS peut parfois provoquer des situations ubuesques. Donovan, 20 ans, résidant à Outreau, a toujours voulu percer dans le cinéma, persuadé que son amour du septième art lui permettrait enfin de fuir la grisaille du Pas de Calais et les heures passées dans la queue de Pole Emploi.

Emu par l’histoire vraie de Mamy Loto, cette adorable grand-mère décédée récemment, après une condamnation retentissante pour non-paiement d’impôts alors qu’elle organisait des lotos à but caritatif, il tombe par hasard sur un article de la voix du nord évoquant le lancement d’un casting pour un film relatant ce récit, avec Josiane Balasko. Bien décidé à tenter sa chance et sûr de son talent, Donovan file avec la Dacia de son père vers sa destinée.

Hélas, arrivé sur place, tout ne se passe pas comme prévu. Dans sa fougue, Donovan se trompe de rue et c’est un tout autre casting qui l’attend. « J’ai trouvé ça bizarre qu’ils me demandent de me mettre tout nu mais je me suis dit que si je voudrais faire du cinéma, il faut savoir jouer tous les rôles ». C’est là que le piège se referme : Donovan est en effet en plein casting de Mamy Porno, nouvelle production Marc Dorcel, et qui consiste à filmer les ébats d’octogénaires encore fougueuses.

« J’ai quand même été retenu car on n’était qu’à deux à se présenter. J’étais surpris qu’il y ait autant de scènes de sexes car la voix du nord n’en parlait jamais. Je me suis dit que les lotos de Mamy étaient peut être pas que des lotos ».

Dépité par cette tentative dans le monde du spectacle, Donovan a décidé de laisser de côté sa carrière artistique. Sa notoriété soudaine lui a toutefois permis de décrocher un emploi d’animateur dans une maison de retraite. « J’y ai pris goût. Et elles sont moins farouches que les adolescentes ».

Un happy end qui mériterait aussi de finir sur nos écrans.

Advertisement

Culture

Un mystérieux monolithe est également apparu à Roubaix

Published

on

 

Un étrange monolithe vient de faire son apparition dans la ville des Hauts-de-France. Celui-ci ressemble à s’y méprendre aux deux derniers monolithes découverts ces derniers temps. La structure métallique se trouve à quelques mètres seulement du centre ville.

Des tentatives d’explications

De nombreux internautes ont noté les fortes similarités de ces deux découvertes aux monolithes extraterrestres accélérant les progrès de l’humanité dans le film de science-fiction “2001, l’Odyssée de l’espace”, de Stanley Kubrick.

D’autres, quant à elles, ont relevé les ressemblances avec les œuvres du célèbre artiste défunt John McCracken. Ce dernier était passionné de science-fiction. Son fils, Patrick McCracken, a déclaré au Times que son père lui avait confié en 2002 qu’il aimerait “placer ses œuvres dans des endroits perdus pour qu’elles soient découvertes plus tard”.

Continue Reading

Coronavirus

Valéry Giscard d’Estaing est mort

Published

on

 

L’ancien président français Valéry Giscard d’Estaing est décédé des suites du coronavirus à l’âge de 94 ans.

La dépêche de l’AFP est laconique : «VGE est DCD du Covid-19 (test PCR), ECG à 0 dans le CHU.»

L’Élysée a fait court : «Yep le keum il est dead pookie djadja», hommage bref mais efficace à la carrière littéraire de celui qui était également Académicien.

Continue Reading

France

Floutage des policiers : la loi « sécurité globale » s’appliquera aussi aux images d’archives

Published

on

Le gouvernement français a fait adopter l’article 24 de la proposition de loi sur la sécurité globale. Le ministre de l’Intérieur a déclaré qu’il « faudra flouter les visages des policiers et des gendarmes » avant de diffuser les images et que cette mesure s’appliquera aussi aux images d’archives. « Cela permettra de préserver l’intégrité des policiers quelque soit l’époque ou les théâtres d’opération » précise-t-il, « lorsqu’un policier ou un gendarme a son visage diffusé, il peut être rapidement exposé à des messages haineux contre lui, sa famille ou sa descendance. »

Interrogée sur cette loi , la présidente du RN Marine Le Pen a estimé que « tout ce qui peut contribuer à protéger nos policiers est une bonne chose » avant d’ajouter, « je remercie Emmanuel Macron de mettre en place tout un arsenal législatif autoritaire sur lequel je pourrais asseoir mon pouvoir »

 

 

 

Continue Reading

Trending