Honteux : Les raviolis chinois menacés d’extinction à cause de leur surconsommation

Ce que l’on nomme raviolis chinois, pour leur ressemblance d’avec la spécialité italienne, sont en réalité d’adorables petits poissons de la race des Dim Sum qui vivent dans quelques lagons du Pacifique.

Les chinois les consomment depuis près d’un millénaire simplement en les cuisants à la vapeur, leur peau sous l’effet de la chaleur se rétracte et donne une texture fondante et gélatineuse à l’intérieur de laquelle on découvre la chair du poisson, parfumée et délicieuse. Mais depuis une vingtaine d’années, ces Dim Sum sont victimes d’une popularité grandissante chez les occidentaux, obligeant le marché chinois à pratiquer une pêche sur-intensive, au détriment d’une gestion durable du microcosme et des élevages de ces petits poissons des lagons. La WWF tire aujourd’hui la sonnette d’alarme pour sensibiliser la population internationale sur l’origine de ce que certains confondent encore avec des raviolis italiens, en lançant une campagne pour faire découvrir ces adorables poissons et dénoncer les pratiques de pêches des chinois. Si la population ne se restreint pas sur la consommation des Dim Sum, la WWF présage d’une disparition complète de l’espèce dans les dix ans. Soyez responsables au restaurant et commandez des Wan-Tan. Ces gros papillons de nuit , consommés frits, sont en surpopulation et menacent l’écologie.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires