Connect with us

Non classé

Le gynécologue de la mère de Théo Francken regrette de l’avoir aidé à être expulsé

Published

on

Michel de Flandres, le gynécologue qui a mis au monde Théo Francken, parle aujourd’hui dans la presse en expliquant que la seule personne qui n’aurait jamais dû être expulsée était le secrétaire d’état à l’asile et la migration.

L’info:

Lundi, le tribunal de première instance de Liège a clairement dit qu’en organisant le rapatriement des ressortissants soudanais vers leur pays d’origine, une dictature reconnue comme telle au plan international, le secrétaire d’Etat à l’Asile et aux Migrations, Theo Francken (N-VA) a commis un acte illégal, se réjouit la Ligue des droits de l’homme. Le secrétaire d’Etat à l’Asile a exprimé lundi son incompréhension devant l’ordonnance rendue par le président du tribunal de première instance de Liège.

Elle a introduit, lundi, une requête unilatérale auprès du président du tribunal liégeois visant à interdire préventivement des rapatriements jugés illégaux à destination du Soudan, “où les violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire sont établies et dénoncées.”

Une astreinte de 20.000 euros

Le tribunal a interdit l’expulsion des Soudanais détenus au centre fermé de Vottem à destination du Soudan ou à destination de tout autre État membre de l’Union européenne. Il a interdit aussi leur identification par la mission soudanaise. L’Etat belge est condamné à une astreinte de 20.000 euros s’il contrevient à l’une ou l’autre de ces condamnations principales.

La Ligue a agi avec célérité parce que des vols sont prévuis depuis dès le 5 octobre, à destination de pays tiers ou du Soudan. “La dramatique urgence d’une situation mettant potentiellement en grave danger les ressortissants soudanais visés par ces expulsions a motivé la LDH à agir en requête unilatérale”, explique-t-elle.

Advertisement

Non classé

Le père du député partouzeur est fier « ce n’est pas sa faute, il a herité de ma kette »

Published

on

Le député européen hongrois József Szájer, membre du très conservateur Fidesz de Viktor Orban, a assisté à une « partouze » dans le centre de Bruxelles avec d’autres diplomates.
Son papa se dit très fier de lui.
« Une belle kette de père en fils »

Continue Reading

Non classé

Covid Partouze à Bruxelles: Jean-Marie Le Pen était présent

Published

on

Selon la presse belge, la police a trouvé 25 hommes nus, dont un député européen et un nombre certain de diplomates, dont Jean-Marie Le Pen masqué.

Le rapport des médias a également déclaré que l’eurodéputé avait tenté de fuir par une fenêtre mais s’était blessé au cours du processus et avait été appréhendé par la police avant de revendiquer l’immunité du Parlement européen.

Ce n’est pas la première fois que la famille Lepen se voit être agité par un scandale sexuel. Pierette Lalanne, soeur de Francis, alors fraichement ex femme de Jean-Marie, posa pour Playboy afin de venger sa rupture avec son ancien mari.

Lorsque des confrères journalistes lui ont demandé si malgré tout il avait pensé à se protéger, le patriarche aurait rétorqué : « Ce n’est qu’un détail de l’histoire, n’est-ce pas ? ».

Selon les règles internes, l’immunité ne peut être invoquée lorsqu’un député européen est trouvé en train de commettre une infraction.

Le Parlement européen n’a confirmé aucune enquête en cours. Selon les règles internes, le Parlement ne peut pas prendre de sanctions contre un député européen qui a commis un crime en dehors de ses fonctions parlementaires.

La compagnie aérienne Ryanair a saisi cet élément de l’histoire dans un tweet mardi, écrivant: «Vous cherchez à vous évader rapidement de Bruxelles? Nous proposons des vols à partir de 14,99 € seulement (dans ce cas, nous ne recommandons pas le siège côté hublot). »

La Belgique a annoncé un deuxième verrouillage le mois dernier, avec un couvre-feu en place et des rassemblements de plus de quatre personnes interdits.

Continue Reading

Non classé

Affaire Michel Zecler: »Les policiers ont eu peur du noir »

Published

on

Affaire Zecler: les policiers ont principalement agi « sous l’effet de la peur », évoque le procureur.

Une peur du noir bien présente dans la police qui fait souvent dégénérer les fins de manifs une fois la nuit tombée.

Continue Reading

Trending