Grève des femmes : pas d’impact sur la productivité, selon Charles Michel

BRUSSELS, BELGIUM - Aug 27, 2015: Belgian Prime Minister Charles Michel during a joint press conference with President of Ukraine Petro Poroshenko in Brussels

Le premier ministre belge Charles Michel assure que la grève des femmes n’aura pas d’impact sur la productivité.

« C’est une mode de faire grève pour tout et n’importe quoi. Encore une fois, les femmes prennent exemple sur les hommes pour aller manifester« , explique-t-il.

Une déclaration qui ne plait pas aux associations féministes. Femen prévoit déjà de faire des actions seins nus, ce que Charles Michel attend avec impatience. « Espérons juste qu’ils n’enverront pas les vieilles et les grosses« , ricane-t-il. D’autres associations féministes plus mesurées prévoient des actions soutif jaune.

Le président de la NVA Bart De Wever y est lui aussi allé de sa petite pique : « De toute façon, tout ce qu’elles font au boulot, c’est aller squatter la machine à café et aller sur leur smartphone. On ne verra même pas qu’elles seront pas là. Il se peut même que la productivité augmente puisqu’elles ne seront pas là pour déranger les hommes« .

Voila qui a de quoi jeter de l’huile sur le feu …

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires