Grand remplacement: Macron remplace ministres, ambassadeurs et patrons de chaines par sa bande de potes

N’en déplaise aux bobo communisto-fascistes et autres gauchisasses collaborationnistes, la théorie du grand remplacement soutenue par Renaud Camus n’est pas un fantasme, à un détail près cependant.

Cette théorie ne concerne pas la substitution des populations européennes par des peuples issues de l’immigration, mais le remplacement de personnalités occupant des postes stratégiques et médiatiques importants par des amis d’Emanuel Macron.

Tout a commencé par la nomination très controversée de Bertrand Delay, soutien du président à la tête de la chaine parlementaire, et qui nous a livré depuis, des documentaires sur le chef de l’état qui n’avaient rien à envier aux reportages dithyrambiques sur Ceausescu diffusés jadis sur la télévision roumaine.

Fin aout, le président en personne a nommé son ami l’écrivain Philippe Besson Consul général à Los Angeles, au grand dam des diplomates français qui espérait que ce poste revienne à un des leurs.

Ensuite, vint la nomination de François de Rugy en remplacement de Nicola Hulot.  François de Rugy avait rallié En Marche un peu avant la présidentielle de 2017. Il avait déjà été récompensé par le président, puisqu’il occupait depuis plus d’un an le poste de président de l’Assemblée Nationale.

Et enfin, le poste de président de l’assemblé laissé vacant risque de revenir à un autre proche du président. Ils ne sont plus que quatre candidats après le retrait surprise de Yaël Braun-Pivet jeudi 6 septembre. Le matin même, la députée LREM étrillait pourtant le grand favori, Richard Ferrand : “Il était déjà député sous l’ancienne mandature. On ne peut pas lui contester sa volonté de renouveler les pratiques mais il ne peut pas l’incarner.”  Puis quelques heures plus tard, elle justifie son désistement en affirmant avoir “lu les professions de foi en cours de matinée”. Yaël Braun-Pivet assure n’avoir reçu aucune pression.

Toujours est-il qu’il fait bon être ami avec le président de la République. Ce grand remplacement là (contrairement à celui fanstasmé par Renaud Camus) est vraiment En Marche

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires