Le gouvernement recule: le site d’enfouissement prévu à Bure sera finalement construit sur le terrain de Notre Dame des Landes

Décidément dans ce pays, quand les zadistes avancent, le gouvernement recule ; comment voulez-vous qu’ils ………………..pardon, je digresse ! (NDLR: Gresse)

Après l’abandon de Notre Dame des Landes, sous la pression des zadistes et autres militants, le gouvernement vient de renoncer à construire le site d’enfouissement de déchets nucléaires dans la Meuse.

Les quelques militants, que 500 policiers n’ont pas réussi à déloger des arbres où ils étaient perchés, crient victoire, persuadés que le recul des autorités n’est due qu’à leur opiniâtreté, et au fait qu’ils n’ont pas de douches sur le site qu’ils occupent.

En fait, le premier ministre a déclaré lors d’une conférence de presse que ses services ont découvert un autre site isolé, qui serait plus favorable à l’implantation de la décharge nucléaire.

Le territoire en question n’est autre que………………………………………..le lieu initialement prévu pour la construction de l’aéroport Notre Dame des Landes.

Edouard Philippe a tenu à rassurer cependant les riverains :

« Le site sera sous-terrain, et n’engendrera pas de nuisances sonores, au contraire d’un aéroport. »

Reste à savoir si les zadistes auront le temps de retourner dans le Grand Ouest avant le début des travaux

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires