Le gouvernement cède et annonce la fin de tous les impôts et taxes… et des services publics !

Victoire ! C’est le mot : victoire ! Le gouvernement a cédé sous la pression de l’insurrection populaire de ce 17 novembre ! Ils étaient des dizaines de milliers en France, des mil… non, des centaines en Belgique (presque mille) et ils l’ont emporté ! Qu’ils soient appelés « gilets jaunes », « insoumis » ou « patriotes », personne ne pourra leur ôter le crédit de cette grande avancée. Demain à 10 heures, les gouvernements Belge et Français, à la suite de la visite d’État d’Emmanuel Macron en Belgique, proclameront la fin de tout prélèvement. Impôts, taxes, accises, c’est fini ! L’État, sinistre voleur dénoncé depuis 1789, a enfin renoncé à ponctionner le citoyen jusqu’à l’os. Nous sommes désormais libres de dépenser tout notre argent contre des biens et des services sans reverser quoi que ce soit à l’État.

Bien évidemment, cela va changer certaines choses. La dette, tout d’abord : elle sera redistribuée, de façon égale, à tous les citoyens et il faudra la rembourser… rapidement ! En Belgique, cela représente par exemple 45217 euros par habitant, vieux, chômeurs et enfants ; mais les banques sont sympas : on a le droit de payer en deux fois. La police et l’armée seront supprimées, ce sera le dernier acte des actuels gouvernements ; les citoyens assureront eux-mêmes leur propre sécurité ; les lois qui régulent le port d’arme n’étant plus appliquées, ils pourront s’armer à leur guise. Les écoles et  hôpitaux seront revendus à des entreprises privées ; c’est donc la fin de l’enseignement gratuit (et sans doute obligatoire) et de la sécurité sociale. Mais qu’importe, il n’y a plus d’accise sur le diesel ! La Justice, va également disparaitre ; et par là même, toutes lois réglementant le code du travail ; tout salarié est donc désormais susceptible de se faire virer sans motif valable et sans indemnité. Ouais, mais c’est quand même plus cool, de ne plus payer d’impôts sur le revenu (qui, au passage, va diminuer… je vous ai parlé de la fin du code du travail). Enfin, l’entretien des routes, les services incendies, les transports en commun, le ramassage des ordures, l’épuration et la distribution de l’eau s’arrêteront définitivement à la fin de cette année civile. C’est dur, mais bon, on ne paye plus la taxe d’épuration des eaux ! En fait, on va un peu vivre dans un Sim City, ou le joueur a supprimé toute les dépenses, les impôts, s’amuse à envoyer plein de catastrophes et où, bizarrement, sa cote de popularité est à son plus haut niveau. On pourrait croire que c’est un bug, mais non, c’est juste que les gens sont cons.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires