Gerald Darmanin animera le Grand Débat depuis un Jacquie et Michel

Gerald Darmanin, ministre des comptes publics et des relations sexuelles en échange de magouilles, participera au grand débat en jouant devant la France entière une scène dans le prochain clip de Jacquie et Michel « Débats toi autant que tu veux tu l’auras quand même dans le ***  »

 

Gérald Darmanin, né le  à Valenciennes, est un homme politique français.

Membre du parti Les Républicains, il est élu député en 2012 et maire de Tourcoing en 2014. En 2016, après être devenu vice-président du conseil régional des Hauts-de-France, il démissionne de l’Assemblée nationale pour cause de cumul des mandats.

Il est nommé ministre de l’Action et des Comptes publics dans le gouvernement Édouard Philippe, le . Il adhère à La République en marche quelques mois plus tard, après avoir été exclu des Républicains.

Accusation de viol

Gérald Darmanin fait l’objet d’une plainte pour viol de Sophie Patterson-Spatz, âgée de 46 ans48, en mai 2017, à laquelle il réagit par le dépôt d’une plainte pour dénonciation calomnieuse. Cette plainte de viol est classée sans suite deux mois plus tard en raison de l’absence de réponse de la plaignante aux convocations des enquêteurs. Conseillée par la militante féministe Caroline de Haas, Sophie Spatz dépose une nouvelle plainte en janvier 2018 et accepte cette fois-ci d’être entendue49. Elle accuse Gérald Darmanin de l’avoir contrainte à une relation sexuelle en 2009, alors qu’il était chargé de mission au service des affaires juridiques de l’UMP, en échange d’une intervention auprès de la garde des Sceaux de l’époque, Rachida Dati, pour faire effacer de son casier judiciaire une condamnation en 2004 à 10 mois de prison avec sursis et 15 000 euros de dommages et intérêts pour « chantage, appels malveillants et menace de crime »50. Selon Sophie Patterson-Spatz, après un dîner, ils se rendent dans un club libertinLes Chandelles, puis dans une chambre d’hôtel où, devant les avances de son hôte, « elle avait dû finir par s’y plier ». L’avocate de la plaignante considère que les faits peuvent être qualifiés de viol « par surprise » sur la base de l’article 222-23 du code pénal51,52.

Après l’annonce de l’ouverture d’une enquête préliminaire, Gérald Darmanin garde la confiance du gouvernement53. Ses avocats ne nient pas la relation sexuelle mais considèrent qu’elle ne peut être qualifiée de viol. D’après le journal Marianne, l’étude des SMS envoyés par la plaignante montrent que le rapport sexuel est « manifestement lié à la promesse de voir son dossier défendu auprès de la ministre ». Des faits qui pourraient être qualifiés de trafic d’influence et d’abus de faiblesse, mais désormais couverts par la prescription54.

Le 16 février 2018, le parquet de Paris classe l’affaire au terme d’une enquête préliminaire qui n’a pas permis « d’établir l’absence de consentement »55. Sophie Patterson-Spatz dépose le 28 février une plainte avec constitution de partie civile pour viol, harcèlement sexuel et abus de confiance. Mais un juge d’instruction parisien estime en août 2018 qu’il n’y avait pas lieu d’ouvrir une nouvelle enquête dans cette même affaire et prononce un non-lieu définitif, expliquant que « le défaut de consentement ne suffit pas à caractériser le viol. Encore faut-il que le mis en cause ait eu conscience d’imposer un acte sexuel par violence, menace, contrainte ou surprise »56.

Accusation d’abus de faiblesse

En février 2018, il fait l’objet d’une plainte pour abus de faiblesse, déposée par une habitante de Tourcoing qui accuse Gérald Darmanin de « demandes à caractère sexuel » en échange d’un nouveau logement en 2015-201657,58. Il annonce vouloir porter plainte pour dénonciation calomnieuse59. Le parquet de Paris classe sans suite l’enquête préliminaire en mai 201860.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires