Fusion de la NVA et du VB : Bart de Wever leader suprême de la NVBA

Nous apprenions déjà vendredi que Theo Francken annonçait la possibilité d’une alliance entre la NVA et le Vlaams Belang. Ce matin, c’est chose faite, les deux partis ont officiellement annoncé leur fusion. Bart de Wever, d’un commun accord, devient ainsi le Leader suprême de la NVBA.

Ce choix stratégique vient se poser en réponse à la problématique de l’électorat migratoire qui oscillait entre les deux partis, en fonction du climat ou de la compétition sur l’échelle de l’extrémisme.
Le second facteur s’explique par la menace de Kris Peeters qui annonçait il y a dix jours qu’il quittait la commune de Puurs pour s’installer dans la métropole d’Anvers, avec dans le viseur, pour 2018, le maïorat de Bart De Wever.
En fusionnant avec le VB, le président de la N-VA glisse tout simplement une nouvelle carte dans son jeu et s’octroie des sièges supplémentaires dans la majorité Anversoise, s’assurant ainsi d’effaroucher un CD&V jugé trop audacieux mais potentiellement dangereux.
Le programme complet du nouveau parti ne sera pas annoncé avant Janvier 2017, laissant le temps pour chacun des acteurs de se mettre d’accord sur une stratégie d’attaque mortifère, mais des relents d’indépendance, d’anéantissement de la langue française ou encore de récupération de la ville de Bruxelles sont d’ores et déjà avancés.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires