Flash : Paul Magnette aurait été kidnappé par le gouvernement, avec l’aide de l’UE, eux-même aidé par le Canada, lui même aidé par la CIA, elle même aidée par Al-Quaïda

Rendu mondialement célèbre cette semaine comme étant la figure des irréductibles Wallons, seule province de l’Europe à s’être opposée au CETA, Paul Magnette s’est, entre autres, attiré les foudres tant du Fédéral Belge, que des Flamands, que de Manuel Valls qui annonçait vouloir le prendre entre quatre yeux, que de Jean-Claude Juncker, président de la Commission Européenne, ainsi que forcement, Justin Trudeau, Premier ministre du Canada.
Nous apprenons par l’agence Belga que Paul Magnette aurait été kidnappé par le Gouvernement Michel, aidé par la Commission Européenne, elle même aidée par le Canada, lui même aidé par la CIA, elle même aidée par Al-Quaïda. Les preneurs d’otage annoncent vouloir d’abord tenter de le raisonner de manière douce. Ils menacent par contre d’avoir recours au chantage sur base de dossiers de la CIA, et en dernier lieu de torture voir d’exécution, avec la savoir-faire d’Al-Quaïda, si le Ministre-Président de la région Wallonne persiste à refuser de signer le CETA. Il en va des intérêts mondiaux assurent les ravisseurs.
La Wallonie entière reste en haleine et déjà des affiches de soutient ” Je Suis Magnette ” apparaissent de manière virale sur les réseaux sociaux.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires