Flandre : Piet le Roux remplace Zwarte Piet

Bien que moins prégnante qu’aux Pays-Bas, où les débats font rage depuis de nombreuses années, la question du Père Fouettard constitue désormais un incontournable en Flandre à l’approche de la Saint-Nicolas.

Le personnage du père fouettard, alias Zwarte Piet, est source de nombreuses polémiques depuis 2011 aux Pays-Bas. En 2018, l’arrivée de Saint Nicolas dans la ville de Tillburg a mené à l’arrestation d’une cinquantaine de personnes. Même scénario à Rotterdam ou encore à Eindhoven, où la police a dû intervenir alors que 250 supporters de clubs de foot locaux s’en sont violemment pris à une vingtaines de manifestants anti-Père fouettard. Une atmosphère loin d’être idéale pour les nombreux enfants venus accueillir le grand Saint.

L’image du valet de Saint-Nicolas, choque les associations antiracistes, qui milite pour sa suppression. La représentation de ce personnage, avec un black face et de grosses lèvres est pour eux une insulte au bon-goût et véhiculent des clichés nauséabonds d’un autre âge.

Mais en Flandre, le problème semble appartenir définitivement au passé. à Tervuren, le patron des écoliers sera ce week-end accompagné de Piet le Roux, personnage moins clivant……quoi que !

A peine ce nouveau personnage installé, que déjà jaillissent de nouvelles polémiques, venant notamment de l’ACDSR, l’Association Contre le Dénigrement Systématique des Rouquemoutes, qui dénoncent une nouvelle stigmatisation de leur communauté.

Décidément, le compagnon de Saint Nicolas ne fera jamais l’unanimité.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires

Comments are closed.