F. Hollande « Je veux être président de l’Irlande, ils sont plus drôles et moins cons »

Conférence des Nations unies sur les changements climatiques - COP21 (Paris, Le Bourget)

Alors que les grèves et autres mouvements sociaux ne désemplissent pas en France, le gouvernement français est à bout de nerfs.

D’une part les menaces terroristes sont toujours présentes sur territoire, d’autre part l’accueil de l’euro 2016 génère encore plus de pression sur l’exécutif.

Après les affrontements à Marseille qui ont quelque peu gâché le début de la compétition, une nation européenne a beaucoup fait parler d’elle en bien depuis plusieurs jours: c’est l’Irlande.

Après avoir scandé une berceuse à un nourrisson dans les transports ou avoir glissé de l’argent dans une voiture qu’ils avaient abîmée, les supporters irlandais font preuve de beaucoup de classe et inspirent le respect.

« Ils ont l’alcool joyeux, savent s’amuser et le tout dans la bonne humeur pas comme les français » a avoué Manuel Valls.

C’est pour toutes ces raisons que le gouvernement se dit « qu’ils n’ont pas eu de chance en tombant à la présidence de la France, c’est un véritable cadeau empoisonné »
« Ils ne sont jamais contents, ils veulent toujours tous les avantages tout en faisant le moins possible, ils se mettent en grève pour un rien. Ils sont pourris. »

On comprend mieux pourquoi Hollande a alors déclaré « Je souhaite devenir président de l’Irlande, ils sont moins cons et plus joyeux »

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires