Exclu- La liste des groupes qui risquent de l’avoir dans le Fillon

Voici en exclusivité la liste, non exhaustive, de toutes les potentielles victimes qui risquent de souffrir du programme de Fillon :

La communauté LGBT : La candidat, qui en 1982 déjà s’etait positionné contre la dépénalisation de l’homosexualité, reste aujourd’hui un sympathisant de la Manif Pour Tous et veut  » Interdire la GPA à tous et les sanctions pénales sur le recours ou la promotion de la GPA seront renforcées. La PMA restera interdite aux couples de femmes et aux femmes seules ». S’il ne souhaite pas abolir le mariage pour tous, en revanche, il veut le réécrire :  » les règles concernant la filiation doivent être réexaminées, car il y va de l’intérêt de l’enfant et cela prévaut pour moi sur toute autre considération ». Il veut également  » supprimer la possibilité d’adoptions plénières pour les parents homosexuels « .
Les chômeurs : L’ancien Premier ministre veut plafonner les allocations chômage à 75% et les rendre dégressives « afin que l’indemnisation chômage permette un vrai retour à l’emploi ». Enfin, il veut que la loi sanctionnant les refus successifs d’emploi soit appliquée. Car pour lui, il y a  » 300.000 emplois « qui ne trouvent actuellement pas de candidats dans notre pays malgré le chômage de masse ». Il est certains que tous les chômeurs sont qualifiés pour absolument tous les métiers en France …
Les vieux : L’ancien Premier ministre entend reporter l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans en 2022.
Les futurs apatrides : François Fillon veut s’emparer de la proposition de François Hollande : la déchéance de nationalité.
Les villageois : Francois Fillon souhaite que la police municipale soit armée.
Les protestataires : Le candidat veut interdire les rassemblements publics que les forces de l’ordre ne seraient pas « capables de protéger ». La question est, comment décider à l’avance quelles manifestations seront difficile à gérer. Son ami Poutine aura sans doute une idée.
Les Musulmanes : « [ndlr Concernant le Burkini] La décision du Conseil d’Etat impose de clarifier la situation par la loi. Je serais prêt à voter une loi anti-burkini  »
Les Européens, ou la vie des européens : François Fillon veut consolider la filière nucléaire française et prolonger l’exploitation des centrales de 40 à 60 ans. Il n’entend pas fermer la centrale de Fessenheim.
Les futurs chômeurs : François Fillon compte assouplir les règles en matière de licenciement, il souhaite mettre en place un contrat de travail avec des modalités de rupture prédéfinies et progressives. Concrètement, il veut introduire le motif de réorganisation de l’entreprise dans les procédures de licenciement collectif « pour faciliter l’adaptation des entreprises à leur contexte concurrentiel ».
Les employés : François Fillon veut supprimer « la contrainte » des 35 heures et laisser les salariés et chefs d’entreprise négocier librement la durée de travail hebdomadaire. Le tout dans « la limite des 48 heures » posée par le droit européen. Il veut aussi supprimer un jour férié.

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires