Une étude démontre que neuf personnes sur dix apprécient les viols collectifs

Incroyable et scandaleux. Une étude réalisée par l’Université Libre de Bruxelles (ULB) a mis en évidence un fait improbable et pourtant vrai. Selon cette étude, neuf personnes sur dix apprécient les viols collectifs.

Le chercheur Ranau Tyrzalou de la faculté de Psychologie, tient toutefois à nuancer ces propos : “En règle générale, la personne qui n’aime pas le viol collectif est la personne victime de ce viol et ceux qui apprécient sont les violeurs“, explique-t-il avant d’ajouter : “Il existe cependant des cas ou l’un des agresseurs n’apprécie pas le viol car il ne rentre pas dans le trou désiré ou ne parvient pas à avoir une érection. Et de temps en temps, la victime était tellement en manque que le viol est pris comme une délivrance“.

Quant aux personnes qui n’ont jamais pris part aux viols collectifs ? “Ils ne savent pas ce qui est bon“, affirme le chercheur avec un grand sourire.

D’après nos sources, peu après l’interview, le chercheur a été viré de l’Université et arrêté pour avoir encouragé les viols.

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires