Une étude démontre que les attentats à répétition ne choquent plus personne !

Une étude réalisée par l’Université Catholique de Louvain a découvert que lorsque plus de 3 attentats sont produisent dans un trop petit intervalle, l’intérêt des gens diminuent. En effet, le kamikaze d’Ansbach ou l’attaque meurtrière de l’Eglise de Saint-Etienne du Rouvray n’ont choqué absolument personne.

Patrick Leplanq, chercheur à l’UCL, nous en explique les raisons. “Tout d’abord, il y a un moment où les gens saturent. Ils ont vu suffisamment d’horreur et évitent la section “attentat” dans la presse“. Le scientifique a ensuite ajouté : “mais surtout, avec Pokémon GO qui est sorti, les gens n’en ont plus rien à foutre de Daesh“. Ensuite, il a sorti son téléphone pour capturer un Roucool.

Daesh devra donc trouver un nouveau moyen de se rendre plus intéressant. Peut-être en se déguisant en pokémon !

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires