Effets du confinement sur la pollution : Des dinosaures aperçus au Bois de Boulogne

Et si le virus c’était nous ?

Le confinement entraîne peut-être des effets néfastes sur notre santé, mais il permet à la nature d’enfin respirer. Outre des dauphins aperçus en Italie, c’est une autre belle surprise qui a émerveillé certains randonneurs du Bois de Boulogne, profitant de leur heure de promenade autorisée pour aller se balader dans la nature :

« Notre chien ne revenait pas. On avait beau l’appeler, on ne l’entendait même plus aboyer. Quelle ne fut pas notre stupéfaction lorsque nous nous sommes aperçus qu’un vélociraptor était en train de se nourrir de notre toutou. Ce fut une fierté immense »

Une dizaine de dinosaures a en effet été aperçu par notre groupe de randonneurs. Éblouis par leur découverte, ces derniers ont décidés de s’approcher afin de tenter de prendre quelques selfies :

« Si notre groupe s’est trouvé grandement réduit par l’appétit des dinosaures que nous avons croisés , les photos valent le coup. Un selfie avec un vélociraptor, c’est une occasion en or pour faire exploser son compte Instagram à coup sûr » 

Une nouvelle qui a de quoi réjouir. Et de se demander si finalement l’espèce humaine ne serait pas un virus encore plus néfaste que le COVID-19.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires