Connect with us

Non classé

Des écoles belges veulent revaloriser un « échec éthique » avec un label « incapables de nos régions »

Published

on

Petite révolution dans les école de Wallonie. Un collectif de professeurs ardennais entame, cette année, une expérience d’ « échecs éthiques » qui débouchera sur le redoublement d’élèves labellisés « incapables de nos régions ».

 
Actuellement, cette pratique pédagogique douce est pratiquée uniquement dans les écoles d’Ardenne et dans les cantons de l’Est. C’est à l’Athénée de Nassogne (province de Luxembourg), là où aurait pu se tenir PédagoNassonia, projet d’école aux échecs « naturels » que cette méthode nouvelle s’initie cette année. Objectif : buser 12 crétins, une trentaine de gourdes, 120 lobotomisés et une trentaine de gros faisans.

Redoubler « proprement »

Mais pas buser n’importe comment, insiste Michel Tondoir, l’une des huit personnes qui, avec le soutien notamment financier de l’association Mc Kinsey, ont initié le projet au sein de l’Athénée de Nassogne. « Nous voulons revaloriser l’échec scolaire, explique Tondoir. Il n’a pas toujours une bonne image dans le public. Les profs eux-mêmes en sont souvent responsables. Les gens ne voient pas d’un bon œil ces hommes et ces femmes aux méthodes parfois dépassées, qui voient dans un fort taux d’échec la preuve de leurs exigences pédagogiques. Le redoublement a beaucoup perdu en crédibilité et est de plus en plus critiqué. Si on veut qu’il perdure, il faut qu’il évolue et qu’il retrouve ses vraies valeurs. Nous espérons être un exemple dans la région et que d’autres profs nous rejoignent. »

Objectif du collectif qui a attiré une trentaine d’enseignants et une quinzaine de conseillers pédagogiques : mettre en échec les élèves « correctement ». « Nous nous soucions du bien-être de l’enfant, poursuit Tondoir. S’il faut le faire recommencer une année complète, autant le faire proprement et dignement. Il y a trop d’élèves blessés dans leur amour propre et leur confiance en soi. Il y a ceux qu’on sait sauver et ceux qu’on ne sait pas. » Comment faire ? Les profs pratiqueront l’évaluation surprise, le harcèlement, les distractions multiples, avec des hurlements « sages et sans trop de voix ». Le but n’est pas d’effrayer le gosse et de le faire détaler en-dehors de la classe, mais bien de le déranger juste assez pour qu’il panique et se présente dans de bonnes conditions devant l’enseignant. Celui-ci peut alors l’interroger alors que l’enfant est surpris et inquiet.

Un recalé « éthique »

Le produit de cette pédagogie « douce » rentrera dans une toute nouvelle filière de « incapables de nos régions » lancée par le Ministère de l’enseignement. « On n’acceptera pas n’importe quel élève busé, précise la Ministre. Pas de compromis, pas de flingueurs. On n’acceptera que des échecs jusqu’à 30%, causant e redoublement quasi-instantanément, sans débats au sein du conseil de classe. Les élèves présentant d’autres soucis ou des troubles de l’apprentissage seront écartés. C’est la garantie que l’animal, pardon, l’élève, aura été recalé sans stress. Un contrôle PMS sera effectué. L’enfant sera immédiatement orienté à l’atelier de rescolarisation à quelques kilomètres de Nassogne. » Dix écoles sont déjà identifiées, ainsi qu’un site internet.

Advertisement

Non classé

Lockdown Partouze: « Il m’a dit vouloir se faire des PCR, je pensais pas que c’était des Plans Culs Réguliers »

Published

on

Le logeur de la partouze de diplomates à Bruxelles, Jawad B., s’indigne de voir les gens l’accuser sur les réseaux sociaux d’irresponsabilités.

J’ai loué à des infirmiers qui m’ont dit vouloir se faire des PCR, je pensais qu’ils parlaient de s’enfoncer des tiges dans les narines, pas autre chose et ailleurs.

Un test diagnostique du SARS-CoV-2 peut être effectué en cas de suspicion de maladie à coronavirus 2019 (Covid-19) à l’examen clinique et en complément à des examens approfondis (tomodensitométrie, etc.). Il peut être effectué par des tests de réaction en chaîne par polymérase après transcriptase inverse pour la détection de l’ARN viral (RT-PCR) ou par des tests à base d’anticorps ELISA pour la détection des protéines du virion.

L’infrastructure de recherche européenne EVA (European Virus Archive) s’est rapidement organisée pour fournir aux laboratoires de diagnostic du monde entier des éléments viraux destinés à servir de contrôles pour les tests basés sur l’ARN ou sur la protéine.

Continue Reading

Non classé

Le père du député partouzeur est fier « ce n’est pas sa faute, il a herité de ma kette »

Published

on

Le député européen hongrois József Szájer, membre du très conservateur Fidesz de Viktor Orban, a assisté à une « partouze » dans le centre de Bruxelles avec d’autres diplomates.
Son papa se dit très fier de lui.
« Une belle kette de père en fils »

Continue Reading

Non classé

Covid Partouze à Bruxelles: Jean-Marie Le Pen était présent

Published

on

Selon la presse belge, la police a trouvé 25 hommes nus, dont un député européen et un nombre certain de diplomates, dont Jean-Marie Le Pen masqué.

Le rapport des médias a également déclaré que l’eurodéputé avait tenté de fuir par une fenêtre mais s’était blessé au cours du processus et avait été appréhendé par la police avant de revendiquer l’immunité du Parlement européen.

Ce n’est pas la première fois que la famille Lepen se voit être agité par un scandale sexuel. Pierette Lalanne, soeur de Francis, alors fraichement ex femme de Jean-Marie, posa pour Playboy afin de venger sa rupture avec son ancien mari.

Lorsque des confrères journalistes lui ont demandé si malgré tout il avait pensé à se protéger, le patriarche aurait rétorqué : « Ce n’est qu’un détail de l’histoire, n’est-ce pas ? ».

Selon les règles internes, l’immunité ne peut être invoquée lorsqu’un député européen est trouvé en train de commettre une infraction.

Le Parlement européen n’a confirmé aucune enquête en cours. Selon les règles internes, le Parlement ne peut pas prendre de sanctions contre un député européen qui a commis un crime en dehors de ses fonctions parlementaires.

La compagnie aérienne Ryanair a saisi cet élément de l’histoire dans un tweet mardi, écrivant: «Vous cherchez à vous évader rapidement de Bruxelles? Nous proposons des vols à partir de 14,99 € seulement (dans ce cas, nous ne recommandons pas le siège côté hublot). »

La Belgique a annoncé un deuxième verrouillage le mois dernier, avec un couvre-feu en place et des rassemblements de plus de quatre personnes interdits.

Continue Reading

Trending