Drogué, il croit venir du futur et viole sa mère pour pouvoir naître.

Alors qu’il venait de fumer un nouveau cannabis synthétique particulièrement puissant, le XB37 Sweet Mama, le parisien Robert Michel a été victime d’un délire criminel: Il s’est cru être revenu dans le passé, devant se reproduire avec sa mère pour qu’il puisse venir au monde.

C’est un scénario de science-fiction, dont Robert était friand, plutôt classique: Un voyageur temporel doit toujours se préoccuper de son futur-soi et veiller à ce qu’il puisse naître, pour ne pas anéantir sa propre existence. Ce scénario de fiction devient désormais réalité par un fait divers macabre.

Dans le XIIème arrondissement de Paris une nouvelle drogue fait fureur: La XB37 Sweet Mama, conçue par des chimistes syriens présents parmi les récents migrants.
Un soir Robert Michel, un employé de banque tout à fait lambda, est tenté par ce nouveau produit proposé par les voyageurs d’orient.

Après avoir fumé son joint, il tombe rapidement dans un état second et croit être revenu en 1954. Il sort alors de chez lui en vomissant dans plusieurs poubelles, et se dirige vers l’appartement de sa maman Lucette.
Arrivé chez sa mère il se jette immédiatement sur elle, prétextant devoir sauver son lui du futur, et la viole sans relâche. « Il faisait des bruits de sabre-laser avec sa bouche » confie la victime.
Il prit ensuite la fuite en chantant gaiement, convaincu d’avoir réussi quelque chose, alors que Lucette appelait la police.

Le tribunal l’a condamné à 6 ans de prison en lui précisant que, de toute façon, on ne fait pas les bébés par sodomie.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires