Disparition d’Estelle: l’IGPN conclut l’affaire en accusant Grippe-Sou

Disparue en 2003, le mystère entourant la disparition de la fillette reste entier. C’était jusqu’à ce que l’IGPN reprenne l’enquête fin juin 2019. Il n’aura fallu que 3 mois à cette unité d’élite pour boucler l’affaire. « Techniquement nous avons mis 1 mois la boucler car au mois de juillet j’étais en congés et au mois d’août c’est mon collègue qui a pris 2 semaines. » Pierre nous explique le déroulement de l’enquête « Estelle a disparu en 2003 à Guermantes et depuis cette année il n’y a eu aucune disparition. Sachant que Grippe-Sou attaque tous les 27 ans, il faudra attendre 2030 pour l’arrêter. Voilà. »

Fier de ce succès, l’IGPN ne devrait pas tarder à reprendre l’enquête du vol MH370.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires