Connect with us

Complot

Démantèlement de Calais : La Grande Bretagne se dit favorable à l’accueil des migrants noyés

Published

on

En pleine négociation pour le démantèlement de la Jungle de Calais, le ministre Français Bernard Cazeneuve a rencontré le 10 octobre son homologue Britannique, Amber Rudd, afin de plaider pour l’accélération des dossiers de regroupement familial concernant plusieurs centaines de réfugiés mineurs isolés qui attendraient de pouvoir rejoindre leurs familles outre-Manche. La Grande Bretagne, qui s’était distinguée par sa politique de refus de pénétration sauvage du territoire, symbollysée par l’envoi de clôtures pour sécuriser le site d’Eurotunnel sous la législature de David Cameron, doit maintenant prendre ses responsabilités. Mais dans un climat incertain où Theresa May, qui succède à Cameron au poste de Premier Ministre, se retrouve à piloter le délicat Brexit, le sort des migrants peine à se frayer une place parmi les priorités. C’est ainsi que nous apprenons, par un surprenant communiqué du porte parole de la ministre, que le Royaume-Uni se dit favorable à l’accueil des migrants qui se seraient noyés pendant leur traversée. Erreur de traduction ou mauvaise blague de l’ancienne ministre à l’immigration, la réponse à déjà fait réagir de nombreuses personnalités et associations.

Advertisement

Business

Coronavirus : pour séduire les jeunes, le vaccin pourra se sniffer

Published

on

L’annonce des résultats préliminaires à propos du fameux vaccin à nano particules 5G quantique de Big Pharma s’est accompagnée d’une nouvelle assez étonnante.

En effet, le vaccin traditionnel doit faire l’objet d’un stockage à de très basses températures. Afin de remédier à ce problème, sur les conseils du service marketing, les laboratoires ont préparé une version en poudre qui pourra se sniffer. Big Pharma espère ainsi séduire un public plus jeune.

Si cette annonce apparaît comme étant une bonne nouvelle, un élément est source de préoccupations. En effet, les chercheurs avaient évoqué la possibilité de fumer le vaccin. Malheureusement cette option a été écartée.
Pour se préparer en terme de logistique, le gouvernement français avait pris de l’avance et a déjà acheté un million de “bongs” qui s’avèrent totalement inutiles.

Continue Reading

Complot

Un lanceur d’alertes raconte : « Le COVID a été créé pour décimer les pauvres et pour faire peur aux gens vu qu’il n’existe pas »

Published

on

Travaillant à l’unité de recherche biotechnologique de l’université de Stuttgart, Michel S. témoigne de ce qu’il a vu pendant son stage chez Pfizer à Wuhan avant les faits :
« Nous devions travailler dans le secret », déclare-t-il.
« Je vais vous révéler des choses qui vont me mettre moi et ma famille en danger, ce pourquoi j’ai décidé de garder mon anonymat.
Notre travail était de réaliser un virus qui devait à la fois décimer la moitié de la population mondiale pour assouvir les désirs de l’élite mondiale, et être inoffensif pour faire croire à la population que le virus est mortel pour obliger les gens à porter leur masque contre leur gré.
Nous avons pu finalement réaliser un virus de Schrödinger qui puisse enfin remplir ces deux conditions.
Je suis là pour avertir la population mondiale de la dangerosité mortelle de ce virus qui n’existe pas puisqu’on a inventé cette histoire pour faire peur aux gens. »

Continue Reading

Complot

Apple développe son propre vaccin contre le Covid-19 : CovidOS

Published

on

Et si Apple lançait son propre  vaccin contre le Covid ? Jusqu’à présent la société de Tim Cook ne s’était pas attaquée à cette chasse gardée de BigPharma, mais les fans de la marque veulent croire que cette frontière va tomber. Ils s’appuient sur des évolutions remarquées et des indices laissés dans les versions bêta des systèmes d’exploitations pour iPhone et iWatch

Les rumeurs sont alimentées par des recrutements, des mises à jour… autant de signaux faibles qui laissent penser que la machine CovidOS serait en marche. Mais comme toujours avec Apple, le suspens demeure.

Un vaccin contre le Covid-19 serait toutefois un plus pour la marque à la pomme, bien décidée à pousser ses pions dans ses domaines de prédilection : les pièges à con et les services de merde. D’autant que drapé dans un discours vertueux, Apple promet de ne peut-être pas utiliser les données génétiques personnelles de ses utilisateurs.

Continue Reading

Trending