Pas de femme présidente de l’Assemblée: Ferrand réplique: « Qu’est-ce qui vous fait dire que je ne suis pas une femme ? »

Le député du Finistère a été élu par ses collègues LREM pour briguer la présidence de l’Assemblée nationale, qu’il est assuré de remporter. Un retour en grâce un an après son exfiltration du gouvernement.

« Merci aux collègues de la République en marche! de me faire l’honneur d’être leur candidat pour la présidence de l’Assemblée nationale. Fort de cette confiance, je porterai un projet de transformation et de modernisation de notre institution, conformément à nos engagements pris devant les Français. » C’est par ce tweet que Richard Ferrand a salué les députés de la majorité, lundi midi, après avoir été élu en interne pour briguer le perchoir. Compte tenu des modalités du vote, qui se tiendra mercredi après-midi, le député du Finistère est assuré de passer de la présidence du groupe à celle du Palais Bourbon. Une véritable promotion, alors que son départ du gouvernement il y a un peu plus d’un an ressemblait plus à une exfiltration.

Commentaires