Daesh enverra une délégation à Rio pour les JO 2016

Après l’annonce de la participation d’une équipe de réfugiés aux prochains Jeux Olympiques, qui se tiendront à Rio de Janeiro, c’est au tour de l’organisation terroriste État Islamique de s’inviter à la compétition. Les instances dirigeantes de l’EI ont diffusé, via la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera, un communiqué annonçant l’envoi d’une délégation composée d’une vingtaine d’athlètes.

Abou Bakr al-Baghdadi, chef présumé de l’EI, aurait déclaré : « Notre jeune État prend de l’ampleur, il commence à s’affirmer au sein des autres nations. Par conséquent, et afin de renforcer notre souveraineté, nous nous devons de participer aux grands événements internationaux, y compris dans le domaine du sport ».

Le comité organisateur de la délégation « Daesh à Rio » assure avoir dûment rempli les diverses formalités administratives nécessaires à une inscription en règle : « Si tout se passe comme prévu, nous devrions pouvoir défiler derrière notre propre drapeau, et non pas derrière le drapeau olympique comme le font habituellement les ressortissants de certains pays, par exemple ceux placés sous contrôle des Nations Unies ».

Les futurs participants ont de leur côté réagi à la polémique naissante quant à l’illégitimité de l’État Islamique : « Nous savons que notre pays n’est pas officiellement reconnu, mais nous jugeons qu’un refus de notre venue serait contraire à l’esprit olympique, qui promeut la libre participation des athlètes, quel que soit leur statut politique ».

Au sein des groupuscules les plus extrémistes de l’organisation djihadiste règne un sentiment de victimisation. On s’insurge du fait que même des migrants aient été acceptés pour concourir, et des menaces d’attentat au Brésil auraient été proférées.

Malgré ces tensions, le porte-parole de la délégation se veut pacifiste et encourage les siens à faire preuve d’exemplarité dans leur comportement afin de gagner en crédibilité. Si le processus de validation de leur participation arrive à terme, nous pourrions avoir l’occasion d’assister aux performances sportives des membres de l’EI, qui, pour la plupart, sont inscrits dans les épreuves de tir et de taekwondo.

Ambitieux, al-Baghdadi signale que la prochaine étape sera une participation aux Jeux Olympiques d’hiver. Une équipe de bobsleigh serait déjà à l’entraînement.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires