Daech réclame 850 000 euros de droit d’auteur à Marine le Pen qui a utilisé leurs photos.

Vexée par les comparaisons faites entre son parti et l’État Islamique, Marine le Pen a provoqué un séisme sur Twitter en diffusant des photos de massacres de Daech. D’après elle, c’était le meilleur moyen pour se distancier de l’État Islamique, le FN n’ayant pas de barbu égorgeur dans ses rangs. De son côté, l’organisation terroriste condamne fermement l’instrumentalisation dont ils sont victimes.

« Wallah c’est qui la blondasse ? ». C’est ainsi qu’a réagi le calife auto-proclamé al-Baghdadi en voyant le compte Twitter de Marine le Pen, où des images appartenant à l’ISIS-Pictures Studios étaient présentes sans la moindre autorisation.

Après un long entretien avec son Ministre des Femmes, dont la tâche est d’analyser les humains sans pénis à travers le monde pour mieux s’en protéger, le chef de l’État Islamique a enfin compris qui était la présidente du FN. « Une gueularde qui gueule tellement que même ses gros seins semblent gueuler. » a résumé al-Baghdadi.

 

Dans un communiqué officiel, il détaille ses menaces judiciaires:
Cette Madame le Pen, ni voilée ni vierge ni musulmane, bref une grosse salope, vient d’insulter toute notre nation et ses habitants en faisant fi des lois internationales sur le copyright.
Ces photos étaient réservées à un usage privé et pour illustrer nos calendriers, il n’était jamais prévu qu’elles servent à une connasse pour faire son intéressante.
Je lui demande donc 850 000€ pour réparer cette injure, un refus sera bien évidemment qualifié d’islamophobe.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires