Coronavirus: Le ministère de la santé propose d’apposer une étoile jaune sur les porteurs du virus

Le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2, ou SARS-CoV-2, est le coronavirus à l’origine de l’épidémie de coronavirus de 2019-2020 de la forme de pneumonie dénommée maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), déclarée urgence de santé publique de portée internationale par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le 3. Il a d’abord été désigné provisoirement par l’OMS4 et les CDC5 sous le terme anglais 2019 novel coronavirusa, ou 2019-nCoV, avant d’être nommé SARS-CoV-2 sur recommandation de l’ICTV2. Il a été signalé pour la première fois dans la ville de Wuhan (province de Hubeirépublique populaire de Chine).

Apparenté au coronavirus du SRAS, il appartient au sous-genre Sarbecovirus6. Son génome, stable7 et constitué d’un ARN simple-brin de 29 903 nucléotides, a été séquencé pour la première fois le  par une équipe de l’université Fudan de Shanghai (Chine)8,9,10,11.

Plusieurs des premiers cas ayant été mis en relation avec un marché de gros en fruits de mer et autres animaux, SARS-CoV-2 a été présumé d’origine zoonotique mais cela n’a pas été formellement confirmé à ce jour12. Le génome de SARS-CoV-2 est semblable à 79,5 % avec celui de SARS-CoV et à 96 % avec celui de coronavirus de chauves-souris13, ce qui laisse supposer que l’origine du virus se trouve chez les chauves-souris14,15.

L’archive de prépublications bioRxiv, ainsi que divers forums de chercheurs, permettent une diffusion rapide — mais non formellement validée par les pairs — de l’information scientifique concernant SARS-CoV-216. Les premiers articles scientifiques validés par les pairs sont publiés le 24 janvier 202017,18.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires