« Comme J’aime » condamné à rendre les kilos perdus à ses clients

Depuis des mois, impossible de passer à côté de cette publicité pour un régime minceur à la télévision. Mais, selon des informations du Parisien, l’entreprise Comme j’aime, dont le PDG est Bernard Canetti, a été condamnée mercredi 9 octobre pour “pratique commerciale trompeuse”.

La publicité, incarnée par son fondateur, a inondé les écrans de télévision, ce qui n’a pas manqué d’agacer les téléspectateurs, notamment pendant le Tour de France cet été. Mais c’est la mention “semaine gratuite”, employée pour les convaincre, qui est épinglée.

Le tribunal de grande instance de Paris a en effet condamné l’entreprise à supprimer “dans l’ensemble de ses supports publicitaires (presse, télévision, Internet), y compris les témoignages, la mention d’une semaine gratuite”. Et ce d’ici un mois. Le cas contraire, affirme Le Parisien, elle devra payer 10.000€ pour “l’atteinte portée à l’intérêt collectif des consommateurs” et sera exposée à 500€ par infraction. 

C’est l’association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV) qui avait, au printemps dernier, saisi le tribunal. Pour la mention “semaine gratuite” mais également contre l’efficacité supposée du régime. Sur ce dernier point, elle avait été déboutée, précise Franceinfo. 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires