Le Colonel Reyel enlevé par des espions de Kim-Jong-Un en 2011 refait surface sur une affiche de propagande

Alors que nous sommes sans nouvelles du Colonel Reyel depuis 2011, des spécialistes du chanteur ont pu le reconnaître sur une affiche de propagande nord-coréenne aux côtés de travailleurs dans une usine de production de clous. L’information a été transmise aux services secrets sud-coréens qui ont bien confirmé la présence du chanteur et ont mené leur enquête. Après une séance de dédicace dans un magasin Lidl, il a été kidnappé par des espions venant de Pyongyang. Pendant un temps, il a été le chanteur officiel de Kim Jong-Un. Quand le dictateur s’est rendu compte de l’existence de l’auto-tune, il l’a fait déporter dans une usine de production de clous où il pose fièrement près d’autres ouvriers.

Voici donc pourquoi on n’entendait plus parler de lui…

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires