Connect with us

Conso

Coiffure : il ouvre un salon et le baptise sans jeu de mot tiré par les cheveux.

Published

on

Il y a des gens qui cherchent leur voie, qui se tâtent professionnellement, qui font carrière par le hasard des choses. Marc, lui, a toujours su qu’il ferait du cheveu sa vocation.

Tout petit déjà, devant la série « Les Jours heureux », il admirait Fonzie se recoiffer la banane. Et il le trouvait cool, Fonzie.

Plus tard, il passa son adolescence la tête dans les nuages et la coupe tristounette. L’époque lui laissant comme seuls choix en la matière les modèles de la brosse ou du bol, Marc en enviait presque le mulet de son père et rêvait de créations capillaires improbables, belles, différentes…

C’est donc tout naturellement qu’il entreprit des études de coiffure. Avec beaucoup d’application, il travailla son coup de ciseau sans relâche. Jour après jour, il apprit à tondre, mécher, effiler, lisser, égaliser, boucler, dégrader et « rafraîchir un peu ».

Le diplôme en poche, Marc fut tout d’abord embauché comme coloriste chez « Infini-tif ».

Là-bas, il se fit une première expérience, intégra comment raviver une teinte, choisir un reflet, conseiller un bain crème, tout ça.

Une fois le pigment maîtrisé dans toutes ses nuances et après un bref passage en stage chez « Coiff’Heure », le temps était venu pour Marc d’ouvrir son propre salon. Il détermina le lieu avec soin, commanda le matériel avec autant de méticulosité, décora amoureusement l’endroit. C’est avec beaucoup d’émotion qu’il se rendit compte que son désir prenait vie, il ne lui manquait plus qu’un nom.

Des heures durant, il chercha fébrilement l’inspiration… en vain. Il éplucha l’annuaire, consulta les magazines spécialisés et dut se rendre à l’évidence : tous les noms ayant un rapport, même lointain, avec la coiffure étaient déjà pris par d’autres salons. Il décida donc d’appeler le sien « chez Marc » car, après tout, c’était chez lui.

 

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Advertisement

Conso

Le JT de TF1 piraté par des HACKERS de la team JPP

Published

on

 

Le Journal de TF1 a dû être annulé en dernière minute ce jeudi 18 février. La chaîne a diffusé en lieu et place un magazine reportages, accompagné d’un bandeau technique pour informer les téléspectateurs d’un problème. Selon nos informations, il s’agirait d’un piratage de la team Anonymous-JPP, des adorateurs de Jean-Pierre Pernaut qui voulaient lui caresser la cravatte.

A relire: Nous avons plongé dans le fan club de JPP et notre vie a changé à tout jamais.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Conso

Les déplacements en avion autorisés seulement si les hublots sont ouverts

Published

on

Avec la nouvelle souche de Coronavirus venue d’Angleterre, les autorités sanitaires européennes ont devancé l’OMS.
« Nous autorisons tous les vols afin que chacun puisse profiter de Noël avant un re-reconfinement. À condition que les hublots soient ouverts durant toute la durée du vol. »

Les scientifiques sont unanimes « Le virus est détruit à haute altitude. Les passagers doivent juste bien se couvrir et porter un masque pour ne pas perdre l’habitude. »

Le premier vol hublots ouverts s’est bien déroulé « On a juste perdu 22 passagers dont 3 membres d’équipage en vol. Et mon écharpe aussi mais ce n’est pas bien grave. » souligne ce passager du vol Londres – Marseille. « C’est la misère pour manger aussi mais bon vu la gueule du plateau repas c’est pas plus mal. Bon je vous laisse car je dois prendre ma correspondance pour New-York et je veux être devant ce coup-ci, à l’arrière on prend la pisse des autres en pleine gueule. »

En attendant la vaccination obligatoire pour prendre l’avion, c’est le seul moyen d’éviter toutes contaminations entre pays. « Les avions consomment plus de kérosène mais c’est Noël. » souligne un directeur de compagnie aérienne.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Conso

Les loups autorisés à prélever 10 chasseurs par jour

Published

on

Fini la bamboche pour les chasseurs: l’association des Loups Anonymes vient d’obtenir gain de cause.

« On a faim l’hiver. On a bien compris que manger des moutons ou des chèvres c’était plus possible. Et on s’excuse pour la gêne occasionnée. Mais du coup il faut bien se nourrir, non ? » Ce loup anonyme sort content du palais de l’Élysée. Il lui reste encore un peu de sang et se lèche les babines « Pardonnez-moi mais j’ai goûté à un de vos chasseurs et c’est un régal. Ce goût de viande faisandée avec une touche d’alcool c’est succulent. Vivement que l’on commence les prélèvements. »

Du côté des chasseurs c’est l’incompréhension « On nous a expliqué que nous n’arriverons plus à faire barrage aux élections de 2022. Du coup on n’en a plus rien à foutre de nous. C’est un scandale d’être lâchement jeté en pâture aux loups. »

Les prélèvements vont débuter ce week-end. l’Élysée va recevoir d’ici peu les représentants des Ours des Pyrénées afin de donner un coup de main aux Loups Anonymes. « Ils sont durs à joindre car ils hibernent. Mais quand on va leur dire les raisons de ce réveil, ils risquent bien d’apprécier. »

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Trending