Des chrétiens demandent le remboursement du denier du culte par la sécu

A Sunday morning church congregation putting money in the offering plate

La décision est tombée, l’homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécurité sociale d’ici 2021. Le taux de remboursement passera d’abord 30 à 15 % en 2020, puis à 0% l’année suivant. Le gouvernement, s’est rangé à l’avis de la Haute autorité de santé (HAS) qui avait conclu à l’«efficacité insuffisante» des médicaments homéopathiques.

Cette décision a enflammé la toile, et on assiste sur les réseaux sociaux à des joutes verbales entre les partisans et les détracteurs de cette prétendue médecine douce.

Les arguments des personnes favorables à cette médication sont souvent semblables et reposent essentiellement sur un ressenti.

Des phrases comme : « Des fois ça marche » et « J’y crois, et ça me soulage » sont souvent cités en réponse aux arguments des détracteurs qui eux, soulignent entre autre l’absence de preuves scientifiques sur l’efficacité des médicaments.

Mais la décision du déremboursement ne sonnera pas le déclin de ce genre de débat. Surtout depuis que la communauté catholique a lancé une pétition pour exiger le remboursement du denier du culte par les sécurité sociale.

« La prière, des fois ça marche ! » argumentent les lanceurs de cette pétition. C’est une médecine propre, sans effets secondaires et peu coûteuse. De plus, elle ne soulage pas que les malades, mais également les personnes qui prient pour elles. Le montant de la quête ne serait pas seulement concerné par ces remboursements, mais également l’argent déposé dans les troncs d’églises, ainsi que le prix des cierges achetés par les fidèles, dont l’effet curatif est indéniable.

L’église réfléchit même à faire payer l’apposition des mains aux fidèles, qui pourraient également se faire rembourser. Car lorsque Jésus le faisait jadis, des fois, ça marchait !

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires