Le chef de l’État Islamique trouve que la France « abuse un peu avec le burkini et doit respecter les femmes »

Suite à l’action des divers hommes politiques voulant faire interdire le burkini, le chef de l’État Islamique Abou Bakr al-Baghdadi a déclaré dans une conférence de presse spéciale qu’il considérait son acte comme honteux et que celui-ci devrait être condamné par la communauté internationale car la France ne respecte plus du tout les droits des femmes et qu’il s’agit d’un acte intolérable en 2016 dans la nation des droits de l’homme.

A la fin de son allocution de 25 minutes, il a même évoqué la possibilité d’inculper François Hollande de crime contre l’humanité. Le chef de l’État Islamique serait-il friand des vêtements de burkini ? Allez savoir.

Une affaire qui n’a pas fini de faire des rebondissements au pays de Voltaire et de Nabilla

A lire aussi:

Burkini: Une jeune nonne obligée de se déshabiller à Nice, elle finit totalement nue (photos hot)

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires