Carlos Ghosn donnera lundi une interview chez Thinkerview

L’homme qui voyage dans la malle, comme le surnomment désormais les enfants du monde entier, donnera lundi une interview exclusive au média complotiste, russophile et disons le, néo-fasciste à tendance illuminati.

Qu’est-ce que Thinkerview ?

L’animateur, qui se fait appeler Sky, se réclame de la pensée1 de Marc Ullmann, ancien rédacteur en chef de L’Expresschroniqueur sur RTL et dans Italiques. Il soutient le lancement du projet qualifié d’« indépendant [et] très différent de la plupart des think tanks qui sont inféodés à des partis politiques ou des intérêts privés »2. Thinkerview a été décrit comme proche du milieu du hacking3. Sky est de 2008 à 2015 un utilisateur régulier du forum du site complotiste ReOpen9114 en affirmant l’avoir infiltré par curiosité.

Le compte YouTube est créé le 5 et la première vidéo, qui marque leur lancement, est publiée en janvier 20136.

Si dès le début les entretiens sont dans les conditions du direct, c’est à l’occasion de celle avec Guillaume Meurice (le ) que les vidéos sont véritablement diffusées en direct. Ainsi, le public qui interagit avant et après les interviews peut prendre part à l’entretien, d’abord en commentant, puis en vérifiant les assertions des invités en direct.

À l’occasion de l’élection présidentielle française de 2017, un format éphémère Présidentielle 2017 sans filtre ? est lancé, pour lequel tous les politiques souhaitant être candidats sont invités. Les personnalités politiques ayant accepté (avant la liste des parrainages) l’entrevue sont : Marie-Noëlle LienemannJean LassalleYannick JadotFrançois Asselineau et Nicolas Dupont-Aignan. Ces vidéos sont néanmoins placées à part7.

La commission du CNC/TALENTS du 8,9 octroie une aide à la chaine de 50 000  sur 6 mois (jusqu’en novembre 2018) au nom de l’association « Sans montage ni coupure », alors productrice des interviews de Thinkerview.

Dans le cadre du mouvement des gilets jaunes, la chaîne connaît une forte poussée d’audience passant de 200 000 abonnés, en novembre 2018, à plus de 310 000 en quelques mois. Cependant, son principal présentateur pense « que le succès est décorrélé des gilets jaunes […] [même si] certains se sont abonnés après la vidéo de Juan Branco ». Néanmoins, il affiche un regard bienveillant envers les gilets jaunes, les voyant comme « des canaris10 dans la mine de la mondialisation »11.

Avec l’augmentation de sa notoriété, après avoir uniquement fonctionné grâce au bénévolat, la chaîne décide de se professionnaliser[Quand ?], après demande à sa communauté. Son modèle d’entreprise repose uniquement sur les dons, notamment via la plateforme Tipeee. Ainsi, 2 200 contributeurs permettent de financer, en mai 2019, 14 700  de budget minimum. Celui-ci permet, outre l’augmentation des entretiens, la rétribution de l’équipe technique ainsi que du présentateur qui déclare se verser un salaire de « 2 200  par mois »2.

En 2019, Thinkerview est une des chaînes YouTube qui reçoit le plus de dons via Tipeee (régulièrement en première position)12,13.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires