Bernard-Henri Lévy a voyagé dans le temps pour tuer Hitler.

Le philosophe au torse saillant annonce aujourd’hui une surprenante nouvelle: Il possède une machine à remonter le temps et vient de revenir victorieux d’un duel à mort avec Adolf Hitler. De nombreux journaux, désormais miraculeusement modifiés, prouvent cet exploit.

Absent des médias depuis quelques mois, alors qu’il y a plein de fascislamistes, un concept qui lui est cher, à dénoncer dans cette période post-attentats, l’état de Bernard-Henri Lévy commençait à inquiéter ses admirateurs. Comme toute bonne star, il sait se faire attendre et désirer. Alors qu’on le croyait traumatisé par les attentats et reclus dans son modeste manoir, avec sa sainte conscience d’humaniste profondément blessée devant l’horreur nauséabonde, il s’avère que Bernard n’a jamais été aussi puissant et déterminé.

Grâce à ses seules capacités intellectuelo-financières exceptionnelles, il a conçu et construit une machine à voyager dans le temps, avec un simple coup de pouce, pour rendre service, de 2500 ingénieurs. Son but ? Détruire à la source le Mal qui hante chaque jour Bernard, un Mal qui a décimé beaucoup de ses homonymes et rendu éternellement douteux un style de moustache: Adolf-fucking-Hitler.

Août 1940, quand le nazisme commençait vraiment-vraiment à devenir problématique, c’est là qu’a voulu se rendre le courageux BHL, armé d’un simple drone piloté depuis la maison de son père.

Le fossé technologique et les brillantes décisions stratégiques de Bernard aidant, Hitler fut rapidement abattu lors d’une conférence publique à Berlin. 687 futurs nazis du passé ont également été tués dans les bombardements pour la paix.

Après un jugement rapide à Nuremberg, Bernard-Henri Lévy a été officiellement décrété Sauveur de l’Humanité.

Amen.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires