Benalla “J’ai passé mon enfance sur les routes avec des animaux de cirques et mon ami Vitalis”

Alexandre, jeune garçon de huit ans, vit avec Mme Barberin à Chavanon dans la Creuse. Bien qu’il ait toujours cru être son fils, en réalité elle n’est que sa nourrice. Il fut en effet découvert bébé par Jérôme, le mari de Mme Barberin, à Paris. L’homme décida de le confier à sa femme plutôt que de le placer à l’hospice. En effet, au vu des riches linges que l’enfant portait, il espérait une récompense de la part de ses parents. Cependant, trois ans plus tard, la famille ne s’étant toujours pas manifestée, Jérôme a demandé à sa femme de déposer l’enfant à l’hospice, ce qu’elle se refusa à faire. Jérôme quant à lui continua toutes ces années durant à travailler à Paris et à envoyer régulièrement de l’argent à sa femme.

Un soir, un homme annonce à Mme Barberin que son mari a eu un accident de travail et qu’il souhaite faire un procès à son entrepreneur. Elle lui envoie toutes leurs économies pour payer le procès et va jusqu’à vendre leur vache, leur unique richesse. Malheureusement Jérôme perd le procès et revient à Chavanon où il découvre la présence d’Alexandre. L’homme décide, contre la volonté de sa femme, de vendre pour quarante francs l’enfant au signor Vitalis, un vieux comédien-musicien ambulant qui conduit une troupe d’animaux intelligents : un singe nommé Joli-Cœur et trois chiens, Capi, Dolce et Zerbino.

Merci à Fred pour l’idée

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires