Connect with us

Belgium

Average IQ = 70 for Tomorrowland visitors ! Dumb music makes dumb people

Published

on

While 90,000 mentally retarded rushed on tickets for Tomorrowland yesterday, we learn in a study a disturbing fact …

During the 2014’s Tomorrow Land, electronic music festival occurring in Boom (Antwerp) a great IQ test was conducted by students in psychology from the University of Brussels. The results are revealing and surprising:

The average IQ of the 2200 festival that participated in the test amounted to 70.8. Strongly below average which stands at 100. It is generally considered an IQ below 70 as mental retardation. The authors of the survey ensure that it was conducted with sober individuals, recent drug taking can not explain this result.

We interviewed the author of the survey, Quentin Dubrosque, psychology student master at the University of Brussels:

Our goal was to make this basic IQ test with 200 people in each Belgian festival. But the first results of Tomorrow Land were so low that we started on 200 new patients achieving a similar average. So we started again and again, until you come to the conclusion that our average was probably very indicative of the overall average of festival goers. We hope to help the organizers to get a scholarship for the promotion of disability to the AWIPH (note: Walloon Agency for the Integration of Disabled People), since the Tomorrow Land has an important social role in the integration of people with mild mental retardation, or heavy. At the same time, pay € 300 to sleep in a filthy camp and listen to music made by pseudo-chimpanzee is already evidence of the dumbing subjects.

Electronic music makes people idiot? Or would it be heard initially by idiots? Between the chicken and the egg, the authors believe that it will take several years of testing before we can understand this phenomenon. Discover the « after » Tomorrow Land Video Festival 2014:

Continue Reading
Advertisement

Belgique

Complotiste, il écrit « le virus n’existe pas » sur son masque et est toujours en bonne santé

Published

on

By

Kyllyan-Eudes, habitant de Boulogne Billancourt, près de Paris, fait partie des personnes qui ne croient pas à l’existence de la Covid-19. Souvent qualifié de complotiste, il se défend pourtant de cette image qui lui est collée. Retour, en quelques questions, d’une longue interview filmée qui sera bientôt partagée sur nos pages. Les réponses présentes dans l’extrait ci-dessous ont été traduites dans un français plus conventionnel.

Trouvez-vous légitime d’être vu comme un complotiste ? Comment le vivez-vous ?

Honnêtement, je ne le vis pas si mal. Ce n’est pas l’étiquettes collée sur ma personne qui me gêne le plus. Je ne regarde pas à ça. Ce qui me chagrine, c’est que les gens ne comprennent pas que je fais tout cela pour leur bien. Quelqu’un doit leur ouvrir les yeux, leur montrer que leur liberté est menacée. Mais je me réconforte à l’idée que tôt ou tard, ils me remercieront.

Vous avez décidé de porter un masque avec la mention « le virus n’existe pas », pourquoi ?

Tout simplement parce que c’est la réalité. Le virus n’est qu’un leurre pour nous faire perdre, petit à petit, et surtout sans que l’on ne s’en aperçoive, nos libertés. Tous les droits que nous avons acquis si difficilement ces dernières dizaines d’années dans notre pays. Il n’est pas question de me faire injecter une puce de traçage via un soi-disant vaccin. La France doit rester un lieu où il fait bon vivre, et où chacun est en droit de réaliser ce qu’il a envie, notamment ses rêves. Pour ces raisons, j’ai décidé de faire passer un message pacifiquement, sur mon masque, indiquant que le virus n’existe pas. Les gens paraissent moins choqués par cette façon de procéder.

Pensez-vous que cette action portera ses fruits ?

Très honnêtement, j’en suis persuadé. J’ai déjà donné à quelques amis et quelques intéressés le même masque. Et pour preuve, ni eux, ni moi, ne sommes tombés malade. Pourtant, à entendre les médias et notre gouvernement, à la vitesse où le virus se transmet et à la dangerosité qui lui est attribuée, certains d’entre nous devraient être contaminés, voire hospitalisés, et même pire encore. Mais il n’en est rien, nous sommes tous là et continueront à le montrer, à faire passer le message. 

L’intégralité de l’interview est à découvrir bientôt.

Continue Reading

Belgique

Brutal Sphincter représentera la catégorie ‘Heavy Metal’ au Walibi On Stage 2020!

Published

on

Décidément, 2020 ne finit pas de surprendre. Bien que le secteur culturel soit quasiment à l’arrêt, à cause du COVID-19, WALIBI a décidé de gratifier la Belgique d’un magnifique festival de musique qui s’étend du 31 octobre 2020 au 7 novembre 2020.

Au rendez-vous le gratin de la pop, du rock, de l’electro mais aussi du heavy metal belge. Pour cette dernière catégorie, Walibi décide de surprendre et de montrer son désir de soutenir certains plus petits talents de notre plat pays.

Ainsi, le parc d’attraction et ses bien-aimés actionnaires ont décidé de vous présenter le groupe de GoreGrind Liègeois « Brutal Sphincter »!

La Compagnie des Alpes (gestionnaire de Walibi) ne manque pas d’éloges par rapport à ces fins poètes de la région ardente : « Ces cinq bougres sont vraiment surprenants! Nous avons été profondément touchés par leurs textes plein de sens et leur mélodies si subtiles. Comment notre public si affamé de culture pourrait-il résister à une si belle chanson hommage comme « Marc Dutroux National Hero »? Ou encore aux envolées lyriques d’un « N-VA : Nazi Vlaams Allientie »? Ou au swing inhérent aux titres tels que « Anders Breivik Utoya Party » ou « Hijab Is Feminism »? Pour nous la réponse est simple… C’est tout simplement impossible. Nous sommes intiment convaincu que leur performance ce samedi 31 octobre 2020 sera bien le firmament de notre première édition du Walibi On Stage! »

Les « Brutal Sphincter » se disent, quant à eux, extrêmement réjouis à l’idée de pouvoir jouer les titres de leur dernier album « AnalHu Akbar » au Walibi On Stage. Selon Spermain – bassiste du groupe – pouvoir jouer à un si bel évènement est une chance inespérée. Il en vient même à dire : « Walibi a vraiment une ouverture d’esprit exemplaire. A eux seul, ils arrivent à faire de 2020 une superbe année. Nous avions vraiment perdu espoir! Mais grâce au Walibi On Stage, je suis vraiment serein… Je sais que la culture subsistera après cette crise du COVID.  »

N’hésitez pas à les découvrir grâce à ce lien Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=SPbRTMvwMtg&t=51s&ab_channel=SLAMWORLDWIDE

 

 

Continue Reading

Belgique

Nouvel entraîneur du RSCA, Vincent Kompany se dit « blessé » par les critiques de certains supporters

Published

on

By

Il y a quelques jours, le Sporting d’Anderlecht annonçait le remplacement de Franky Vercauteren par Vincent Kompany, après une retraite surprise, à la tête de l’équipe. Une annonce qui n’a vraisemblablement pas fait plaisir à tout le monde. En effet, le sans diplôme et sans expérience à ce poste, Vince the prince laisse de nombreux supporters sceptiques quant à la réussite future du club. Des critiques qui n’ont pas laissé de marbre le nouveau coach, qui s’est dit « blessé » par ce qu’il a pu lire ou entendre. A lui maintenant de prouver le contraire et d’inverser la tendance, après un départ réussi du Sporting lors du début de sa carrière, avant de s’envoler pour Hambourg et Manchester City, et de réaliser un retour fracassant en Belgique.

Continue Reading

Trending