Attentats de Paris: le partenariat inattendu de la Police Nationale…

C’est une révélation inattendue de nos confrères français: dans le cadre des attentats de Paris, la Police Nationale française, et en particulier l’Unité Police d’Identification des Victimes de Catastrophes, a noué un partenariat inédit avec une association civile, qui lui a apporté son savoir-faire, reconnu internationalement.

Le partenariat visait l’identification des assaillants du Bataclan. Les enquêteurs étaient confrontés à la fois à la difficulté de reconstituer des corps sans mélanger les morceaux, ainsi qu’à la nécessaire rapidité d’exécution, pour éviter que les pièces à conviction ne soient détruites par la putréfaction naturelle. Ils ont donc fait appel… à l’équipe de France des 24 heures puzzle.

Première étape: trier les pièces en fonction des rapports légistes. Trois sous-équipes ont été constituées, une par assaillant connu. Les pièces surnuméraires ont été mises de côté, et, d’après nos informations, elles seraient constituées en grande partie de déchets de rongeurs.

Après quelques jours et des nuits très courtes, les trois corps reconstitués ont été ramenés dans les laboratoires d’expertise médico-légale, où leur identité fut confirmée par analyse ADN.

Les enquêteurs se sont dits agréablement surpris de l’efficacité de cette première collaboration. Les passionnés de puzzles, manifestement impressionnés par l’expérience et très fatigués, ont préféré ne pas s’exprimer.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires