Attaque au Louvre: La thèse du monosourcil privilégiée par les enquêteurs

Flash: Selon la police, l’homme qui a attaqué 2 militaires a Paris serait simplement un déséquilibré qui a souffert toute sa vie de son monosourcil.

D’origine egyptienne, l’homme avait avant son attaque fait des selfies dans la rue. Il s’agirait de la première attaque terroriste à caractère pileux de l’histoire.

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires