Argentins et Néerlandais ont essayé de perdre pour ne pas affronter l’Allemagne

Suite à la blitzkrieg opérée par les Allemands lors du match contre le Brésil, la seconde demi-finale opposant l’Argentine aux Pays-Bas est restée à 0-0 jusqu’aux penaltys sans la moindre action.

La plupart des supporters se sont d’ailleurs endormis pendant le match. Nordpresse a investigué et détient la raison:

Les deux équipes ont déclaré en off à des journalistes qu’ils préféraient perdre en demi-finale que d’être massacré par les Allemands.

Ce sont désormais les tirs au but qui décideront de la victime.

C’est finalement l’Argentine qui a trouvé le courage d’affronter les Allemands.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires