27.5 C
Charleroi
dimanche, juin 16, 2024

RECENT

Annonce franco-britannique : le Tunnel sous la Manche va être rebouché

 

Le dernier train qui quitte le Tunnel sous la Manche avant rebouchage

Vingt-sept ans après l’inauguration du tunnel sous la Manche, les autorités françaises et britanniques viennent de déclarer qu’elles allaient en entamer le rebouchage.

Le 10, Downing Stret a indiqué, par la voix de son porte-parole, que, suite au brexit, une telle voie de communication pourrait représenter une menace pour l’indépendance du Royaume-Uni et pourrait nuire grandement aux intérêts de la Couronne. Les trains vont stopper dès aujourd’hui et des engins de travaux publics vont débuter les travaux dans la matinée.

De son côté, l’Elysée a préféré entériner le divorce entre la Grande-Bretagne et l’UE  et valider un avant-projet préalable en vue du dépôt d’une demande de permis de rebouchage : normalement, les travaux pourrait débuter côté français dans sept ans. Le Conseil d’état a déjà vilipendé l’exéutif pour une estimation trop basse du budget prévisionnel et des délais indiqués trop optimistes. Les ténors politiques ont déjà tous réagi en tenant des propos ineptes et sans intérêt.

Les voyageurs vont être hélas les grands perdants : ceux dans un train après les début des travaux risquent d’être bloqués côté anglais et refoulés. Une solution transitoire a été trouvée par le gouvernement de Boris Johnson : un pont aérien va être établi grâe à la RAF pour ramener les voyageurs bloqués sur le continent, image de ce que fut le sauvetage de Berlin pendant la guerre froide. Une flotte hétéroclite rejoindra Dunkerque dans le même but, là-aussi un geste historique fort à quelques jours de la commémoration de l’opération Dynamo (26 mai 1940).

 

Boris Johnson et Emmanuel Macron entérinant le rebouchage du Tunnel sous la Manche

Pour les voyageurs déjà coincés sous la manch, il leur faudra refaire le trajet à pieds, vu que les liaisons ferroviaires vont être interrompues instantanément. Les forces de l’ordre françaises ont préparé un comité d’accueil conforme aux procédures mises en place pour les manifestations des Gilets Jaunes : les LBD et les fourgons cellulaires sont déjà prêts. Il n’y aura aucune violence policière, selon l’IGPN, déjà saisie de l’affaire.

Les autorités européennes vont en revanche lancer un nouveau projet de tunnel direct entre Berlin et Londres, avec un détour par Bruxelles. La capitale belge intrigue en effet depuis des lustres pour détroner Paris comme destination d’une ligne à grande vitesse vers le Royaume-Uni.

Les grandes entreprises françaises sont déjà prêtes à faire travailler leurs contingents de travailleurs détachés pour s’emparer de ce chantier, grâce à des aides publiques. Un nouveau partenaire vient de sse déclarer pour la partie gros-oeuvres : Airbus en particulier estime pouvoir remplir son carnet de commande en faisant travailler ses équipes à remplir de terre au lieu de fabriquer des avions.

[contact-form-7 id= »62766″ title= »Contact form 1″]

Commentaires

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇

Latest Posts

A LIRE