Home Non classé Allah s’exprime enfin sur l’affaire Mila « Les doigts dans le cul ? J’aime encore bien »

Allah s’exprime enfin sur l’affaire Mila « Les doigts dans le cul ? J’aime encore bien »

0
Allah s’exprime enfin sur l’affaire Mila « Les doigts dans le cul ? J’aime encore bien »

Le Dieu des Musulmans s’est exprimé aujourd’hui devant les caméras de BFMTV en live depuis Fistiland et a exprimé son profond dégoût de voir ses fidèles lyncher des blasphémateurs alors que personnellement, cela le fait plutôt marrer.

« Certains de mes fidèles sont vraiment de gros boloss, ils ont peur de moi, ils savent que je suis tout puissant et ils pigent pas que si je suis offensé par quelqu’un, j’arrête son coeur en un claquement de doigt. Ils croient quoi ces débiles en survet claquettes ? Qu’ils doivent faire le taf à ma place ? Foutez la paix aux gens et allez à l’école, soyez des bonnes personnes et arrêtez d’emmerder le monde ».

Il a également ajouté « Franchement un doigt dans le cul, c’est pas pour me déplaire, Jésus m’a même déjà enfoncé le poing entier. Enfin avec lui c’est toujours un peu pénible, les clous, vous comprenez… »

Une déclaration qui permettra certainement au climat de s’apaiser quelque peu.

 

Retour sur l’affaire:

« Avec une meuf de mon live, je discutais, expose Mila, face à la caméra de son téléphone. Elle me parlait de son goût pour certaines filles, elle trouvait que les rebeus, ils étaient pas super bien. Moi j’ai approuvé, j’ai dit : ‘moi non plus c’est pas mon style’. Et il y a un mec qui a commencé à s’exciter, à nous traiter de sales lesbiennes, de racistes, de (…) toutes les pires insultes que vous pouvez imaginer (…). Ensuite le sujet a commencé à déraper sur la religion. Donc moi j’ai clairement dit ce que j’en pensais. Parce que la liberté d’expression, tu connais ? »

Elle poursuit : « Je déteste la religion. Le Coran est une religion de haine, l’islam, c’est de la merde (…) je dis ce que je pense ! Je ne suis pas raciste, mais pas du tout. On ne peut pas être raciste d’une religion. Il y a des gens qui peuvent penser ça, mais vous êtes cons ! J’ai dit ce que j’en pensais, j’ai totalement le droit (…). Là il y a des gens qui vont encore s’exciter, j’en ai clairement rien à foutre (…). Votre religion, c’est de la merde, votre Dieu, je lui mets un doigt dans le trou du cul, merci, au revoir. Vous m’insultez et vous me menacez de mort, vous n’êtes bons qu’à ça. »