Exclu: Alexandre Benalla détiendrait une sextape d’Emmanuel Macron avec la présidente croate

La polémique prend de l’ampleur, au lendemain des révélations du Mondesur les violences commises par Alexandre Benalla, collaborateur de l’Elysée, lors des manifestations du 1er-Mai. Après la diffusion d’images le montrant en train de frapper un jeune manifestant, le parquet a annoncé à franceinfo l’ouverture d’une enquête préliminaire, jeudi 19 juillet, pour “violences par personne chargée d’une mission de service public”, “usurpation de fonctions” et “usurpation de signes réservés à l’autorité publique”.

Pourquoi Macron a-t-il couvert Alexandre Benalla ?

C’est la question qui est bien sûr sur toutes les lèvres depuis hier. Comment expliquer un tel risque au sommet de l’État pour protéger un simple agent de sécurité ?
Et bien selon le très sérieux blog de André Bercoff, Alexandre Benalla aurait assisté et filmé une partie fine entre Emmanuel Macron et la présidente croate lors du Mondial 2018.

Depuis 2015, André Bercoff collabore régulièrement à l’hebdomadaire de droite libérale-conservatrice Valeurs actuelles, et au Figarovox. Selon Europe 1, André Bercoff est un journaliste devenu polémiste avec le temps, qui « collabore maintenant presque exclusivement avec des publications de droite, voire très à droite » comme le site Boulevard Voltaire », bien qu’il ait « commencé son parcours à gauche »3.

En 2016, il est un des rares à penser que Donald Trump peut devenir président des Etats-Unis8, mais après avoir vanté avant son élection son côté pragmatique9, après l’observation des premières mesures, il moque dorénavant ceux qui comme lui ont cru que Donald Trump ne tiendrait pas ses promesses.

En février 2018, il est le co-fondateur de la webtélé LaFranceLibre.fr avec l’avocat Gilles-William Goldnadel, sous l’égide du producteur de télévision Stéphane Simon.

En avril 2018, il signe le « manifeste contre le nouvel antisémitisme » paru dans Le Parisien.

En juin 2018, mettant en doute la véracité du sauvetage d’un enfant à Paris par un sans-papier, Mamoudou Gassama, il est accusé de complotisme, puis récidive quelques semaines plus tard en partageant l’article fantaisiste d’un site parodique.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires