Adolf, le chien de Jean-Marie Le Pen, tue l’esclave noir de Marine Le Pen

Il règne un parfum de meurtre au domaine familial de Saint-Cloud, où réside Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine.
Selon les journaux français, le doberman de Jean-Marie Le Pen aurait tué Moudaba Mitongé, l’esclave et domestique de la famille Le Pen. L’homme, acheté par la famille Le Pen en 1992 au Sénégal quand il n’était encore âgé que de 4 ans, travaillait gratuitement (contre repas et logis) pour la famille Le Pen depuis son arrivée en France.
Surnommé Bamboula par Marine Le Pen, le jeune Moudaba a été dévoré par le doberman de Jean-Marie, Adolf.

Selon la presse de ce matin, Marine était très attachée à son serviteur. Moudaba était lui aussi très attaché, mais au radiateur la nuit.

C’est la raison qui aurait poussé Marine Le Pen à quitter le domicil familial, son père refusant d’engager un domestique et encore moins de payer quelqu’un au noir.

Commentaires