55 ans après, un marin de Knokke-Heist repêche le corps de la Fanette

Les plus anciens d’entre nous se souviennent de ce fait divers tragique qui avait ébranlé la Belgique dans les années 60. Cette jeune femme qui avait tragiquement disparu, ainsi que son ami, près de la plage de Knokke-Heist.
À l’époque, l’absence de corps n’avait pas permis à la police de connaître la cause de cette double disparition.

Faut dire, faut dire que la petite Fanette était belle, et attirait la convoitise de nombreux prétendants, mais l’absence de témoins de la disparition avait déroutés les enquêteurs qui avaient même à l’époque interrogé les vagues, qui malheureusement ne se souvenaient pas.

Un certain Jacques, ami du disparu avait été également entendu par les policier.
Faut dire, faut dire qu’il était de notoriété publique, que ce Monsieur Jacques était à l’époque amoureux de la Fanette.
Certains racontèrent jadis que le pauvre amoureux avait été, pour conquérir le cœur de la belle, jusqu’à voyager dans des pays lointains, pour quérir des perles de pluies venues d’un pays où il ne pleut pas.
Mais à l’époque, les enquêteurs n’attachèrent pas d’importance à ces ragots improbables de paysans superstitieux.
De plus, la Fanette s’était entre-temps amourachée du meilleur ami de ce monsieur Jacques.

Pour identifier avec certitude le corps repêché, qui n’était pas trop dégradé par son séjour en milieu salin, les policier firent appel à sa meilleure amie de La Fanette, une certaine Mathilde, revenue spécialement dans la région pour l’occasion.

Les fantômes du passé viennent de rattraper les tourments de ceux qui se sont jadis émus de cette disparition qui défraya la chronique.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires